Sommaire du dernier numéro

Diotime n° 73juillet 2017

 

Editorial

Dossier Café Philo

  • Présentation du Chantier PhiloCité, Unesco 2016 (Gaëlle JEANMART, Denis PIERET, Alexis FILIPUCCI)
    Présentation du Chantier PhiloCité, Unesco 2016 (Gaëlle JEANMART, Denis PIERET, Alexis FILIPUCCI)
    Le chantier PhiloCité du colloque Unesco sur les Nouvelles Pratiques Philosophiques est destiné à présenter, tester et interroger dans ses modalités pratiques, ses enjeux et ses difficultés, toute pratique philosophique de la cité : café philo, ciné philo, rando philo, ateliers philo dans les bibliothèques, les centres culturels, les musées, etc. Le chantier se propose non seulement de rendre plus visible, mais aussi de réfléchir ces nouvelles pratiques de la philosophie dans la cité : philosopher dans la cité sous quelles formes, mais aussi à quelles conditions, c'est-à-dire comment l (…)
    Acheter le document
  • L'oralité en philosophie pose problème dans l'histoire de la philosophie, car "les paroles s'en vont, les écrits restent". Nous n'avons la "parole vive" de philosophes qu'avec les inventions récentes du magnétophone, du film ou de la vidéo, ce qui est précieux, tant la présence de la voix et des gestes porte une pensée. La parole des philosophes avant ces inventions est perdue. Même la trace écrite, quand elle existe, de leur enseignement est un témoin souvent infidèle. En effet, soit leur pensée est fixée par eux-mêmes à l'écrit, mais on sait qu'un enseignement oral dans l'Antiquit (…)
    Acheter le document
  • C'est en 1997, dans le sillage de Marc Sautet, que nous avons lancé notre café philo à Annemasse. Cette pratique a eu l'effet d'un séisme cognitif sur nous (quelques amis et moi-même). La diversité des arguments, des connaissances qui se trouvaient échangés lors de nos débats nous forçait en effet à revoir complètement notre manière de penser. Je réalisais à l'époque à quel point je m'étais enfermé dans mon univers, sans m'en être rendu compte. Pourtant, et nous l'avons compris plus tard, les sciences humaines s'accordent pour dire que, tout individu, de même que tout groupe, tend à s' (…)
    Acheter le document
  • Animateur et formateur en pratiques philosophiques depuis 2009 au centre d'action laïque (CAL) du Brabant wallon (Belgique), je suis amené à pratiquer la philosophie avec différents types de public captifs (prison, centre public d'action sociale, écoles ...) ou non, plus ou moins fragilisés, dans des lieux privés ou publics. Les années passant, ma réflexion m'a amené à interroger les conditions de possibilité de cette pratique qui s'éloigne des modèles d'enseignement classique, où la transmission d'un savoir se fait de manière verticale, pour privilégier une démarche constructiviste.
    Acheter le document
  • Dans la République de Platon, ce sont les magistrats-philosophes qui doivent gouverner la cité ; dans une démocratie, chaque citoyen doit devenir philosophe. Pourquoi ? Parce qu'une société ne produit pas seulement des choses, mais un certain type d'homme, en lui créant des désirs exploitant son inconscient (cf. B. Stiegler sur E. Bernays, neveu de Freud). La question de Kant résume toute sa philosophie : qu'est-ce que l'homme ? Il est et sera ce que la société fabrique et fabriquera. Aujourd'hui : l'individu pervers (cf. Melman, Lebrun, Gori etc.).
    Acheter le document

En classe

Formation

Recherche

Chaire Unesco de Philosophie avec les enfants

Dossier : Problématiser (UNESCO, 15/11/2016)

Dossier : La problématisation (Université de Liège)

  • Étymologiquement, le problème est ce qui est jeté devant nous, sous nos yeux, à nos pieds. Dès l'origine, la notion est ambivalente, car elle désigne à la fois l'obstacle, ce qui nous entrave et nous empêche d'avancer, et le rempart, ce qui nous protège des intempéries et des prédateurs. Le problème est ce qui s'interpose entre nous et le monde, ce qui à la fois nous protège et nous enferme et qui, par conséquent, peut s'avérer un bien ou un mal. L'ambiguïté, d'abord valable dans le monde physique, finit par s'étendre au champ de la pensée, en suivant deux directions distinctes :
    Acheter le document
  • Dans ce texte, je voudrais poursuivre la réflexion entamée dans mon travail sur la problématisation en philosophie avec L'Érotisme des problèmes. En continuant à problématiser cette question (par souci de cohérence entre le dire et le faire), j'ai réalisé que la manière dont j'ai décrit la rencontre avec un événement problématique était parfois trop floue.
    Acheter le document
  • Il nous semble nécessaire d'en passer par une critique de la discussion comme genre propice à la philosophie pour comprendre les embûches qui nous attendent dans la pratique de discussions philosophiques. C'est d'autant plus tentant lorsque nous sommes dans un cadre académique comme c'est le cas ici puisque cet article est le texte d'une conférence proposée dans le cadre d'une journée organisée sur la problématisation par le service de Didactique de la philosophie de l'Université de Liège et la Société Belge de Philosophie en mai 2016.
    Acheter le document
  • J'ai donné à lire à une classe du lycée Un si fragile vernis d'humanité de Terestchenko1. Un élève présentait un chapitre qui racontait comment pendant la guerre, un ensemble de sympathiques policiers de Hambourg avaient décidé de servir leur patrie et s'étaient enrôlés dans la campagne de Russie. Ils avaient formé le 101e bataillon. Ces braves personnes qui n'avaient jamais rien fait de bien grave dans leur vie, là, par esprit de corps, par une fausse idée du devoir du soldat et du courage nécessaire pendant la guerre, par obéissance aux autorités, par lâcheté face au groupe, étaient devenus (…)
    Acheter le document

Dossier : Philosophie et art

Informations et publications

  • "Devenir humain - Repenser l'anthropologie avec Charles Darwin". Stage organisé parle secteur Philosophie et le groupe Ile de France du GFEN les 28, 29 et 30 août 2017, à laLigue de l'Enseignement, 3 rue Récamier, Paris 7ème. Inscription impérativement avant le 15 juillet 2017, avec un chèque de 20 euros d'arrhes au nom du Secteur Philo du GFEN à : Nicole Grataloup, 4 rue de la Renardière, 93100 Montreuil.
    Acheter le document

International