En vitrine

Alternatives Economiques n° 359juillet 2016 500 ans d'utopie

 

L'éditorial de Guillaume Duval

A nos lecteurs

  • C'est parti ! Un an et demi après la création d'AlterEcoPlus, Alternatives Economiques franchit une nouvelle étape de sa transition numérique. Une étape cruciale qui va bouleverser notre modèle éditorial et économique. Tous nos contenus sont désormais disponibles sur un site unique, accessible début juillet sur www.alternatives-economiques.fr Vous y trouverez les articles et les contenus multimédias publiés quotidiennement et tous les articles parus dans notre mensuel et nos hors-série papier. Mais aussi de nouveaux formats interactifs, des podcasts, des vidéos, des infographies animées... Pet (…)
    Acheter le document

Question de lecteur

L'événement

Data

  • Sport : la France qui bouge (Vincent GRIMAULT)
    Sport : la France qui bouge (Vincent GRIMAULT)
    A l'ombre de l'Euro de football qui se termine le 10 juillet et des jeux Olympiques de Rio qui se tiendront du 5 au 21 août, d'autres sportifs se préparent. Début septembre, près de 18 millions de Françaises et de Français s'inscriront dans une association sportive. En 1950, ils étaient neuf fois moins nombreux. Et tout ne se joue pas dans les clubs : en 2012, 89 % des Français déclaraient avoir pratiqué une activité physique ou sportive dans les douze derniers mois, contre 73 % en 1985. Une hausse qui peut s'expliquer par la réduction du temps de travail, l'augmentation du niveau de vie et le (…)
    Acheter le document

Y'a de l'éco

  • Combien vaut votre patron ? (Christian CHAVAGNEUX)
    Combien vaut votre patron ? (Christian CHAVAGNEUX)
    Les rémunérations par millions de certains grands patrons du CAC 40 suscitent de plus en plus l'indignation publique. Mais quel serait le "bon" niveau de rémunération des dirigeants d'entreprise ? En fait, combien vaut un patron ? Sur le plan empirique, selon une enquête publiée par La Tribune le 21 avril dernier, un patron du CAC 40 touchait en moyenne 4,2 millions d'euros en 2015. Mais entre les 16,8 millions d'Olivier Brandicourt (Sanofi) et les 993 000 euros de Martin Bouygues, il existe un écart de 1 à 17.
    Acheter le document

Le tour de la question

  • Une seule température, mais deux thermomètres différents : c'est la situation de la mesure du chômage en France. D'un côté, Pôle emploi communique chaque mois le nombre de demandeurs d'emploi en fin de mois (DEFM) inscrits sur ses listes. De l'autre, l'Insee publie chaque trimestre son enquête Emploi, une étude menée en continu auprès d'un échantillon de 108 000 personnes. Ces deux procédures, de nature différente, ne mesurent pas exactement la même chose et aboutissent à des résultats différents.
    Acheter le document

Actualité

Agir

Dossier

  • Voilà juste cinq cents ans, en 1516, l'humaniste anglais Thomas More publiait L'Utopie. Dans ce récit de voyage dans un pays imaginaire, il décrivait une société qui, sans être idéale, fonctionnait bien mieux que celle de son temps, qu'il dénonçait avec virulence. Il inventait en même temps un mot, "utopie", tiré du grec, désignant, aussi bien un pays de nulle part qu'un pays de bonheur. Thomas More concluait sa description par ces mots : "Je le souhaite plus que je ne l'espère." C'est là le sens du mot utopie le plus courant : un projet souhaité, mais irréalisable. Tel fut en effet le lot de (…)
    Acheter le document
  • Six heures de travail par jour ! Cette utopie lança un genre littéraire et servit, par sa modernité, de boîte à idées à bien d'autres. Mais gardons-nous de tout anachronisme ! Voyons d'abord son contenu, en compagnie de Thierry Martens, imprimeur à Louvain, dans les Flandres, et de l'éditeur Pierre Gilles qui, avec Erasme - la grande figure de l'humanisme européen du début du XVIe siècle -, a encouragé Thomas More dans son projet.
    Acheter le document
  • Une définition rêvée
    Acheter le document
  • Si Jonathan Swift, avec ses Voyages de Gulliver, s'attaque avec ironie et humour aux utopies scientifiques de son temps, c'est le XXe siècle qui donne à la contre-utopie ses oeuvres majeures : Nous autres d'Evgueni Zamiatine (1922), Le meilleur des mondes d'Aldous Huxley (1931) et 1984 de George Orwell (1949).
    Acheter le document
  • En 1713, le Projet pour rendre la paix perpétuelle en Europe est publié à Utrecht, en Hollande. Le lieu et la date ne doivent rien au hasard : l'auteur, l'abbé de Saint-Pierre, participe aux négociations de la paix d'Utrecht, qui met un point final à la guerre de Succession d'Espagne. En cinquante-quatre ans de règne, Louis XIV aura guerroyé trente-trois ans : guerres, impôts, misère, famine..., le bilan du Roi-Soleil est bien sombre.
    Acheter le document
  • Le naufrage des isles flottantes ou Basiliade (1753) d'Etienne-Gabriel Morelly - contemporain des essais de Jean-Jacques Rousseau Sur les fondements de l'inégalité parmi les hommes (1755) et Sur le contrat social (1762 ) -, ouvre la voie aux utopies sociales (entre autres de l'abbé Mably, du curé Meslier et de Dom Deschamps). La Révolution en permettra la tentative de réalisation politique.
    Acheter le document
  • Contre "l'âge de l'ersatz"
    Acheter le document
  • Contrairement à leurs prédécesseurs, de Thomas More à Louis-Sébastien Mercier, les utopistes du XIXe siècle ne se bornent pas à décrire un ailleurs ou un futur de bonheur permettant de dénoncer en creux la société de leur temps. Ils ambitionnent beaucoup plus. Ils entendent proposer un modèle de nouvelle société à portée de main en créant des communautés qui se veulent exemplaires.
    Acheter le document
  • Les tentatives n'ont pas manqué pour fonder des communautés à la fois de vie et de travail, reposant sur l'égalité, la démocratie et l'harmonie mutuelle. On en compte encore une bonne cinquantaine en France au XXe siècle1. Après bien d'autres, "L'essai" d'Anglemont (Ardennes), fondée en 1903 par Fortuné Henry, ambitionnait d'être "la cellule initiale de l'humanité future". Rares sont les communautés qui ont duré (six ans pour L'essai), souvent au prix de l'abandon d'une partie de leurs principes fondateurs. En voici deux exemples, parmi les plus connus.
    Acheter le document
  • La nouvelle Atlantide, écrite en 1622 par Francis Bacon, est sans doute la première utopie où les scientifiques jouent un rôle moteur : le roi s'appuie sur un groupe de savants pour découvrir le monde et inventer des machines nouvelles. Louis-Sébastien Mercier, dans L'an 2440. Rêve s'il en fut jamais (1771), peint un tableau idyllique d'une Terre entrée dans l'ère de la paix : "Cette grande révolution, c'est l'imprimerie qui l'a amenée en éclairant les hommes : grâce aux gazettes, la communication s'est établie de proche en proche", la paix naissant d'une meilleure compréhension de l'autre.
    Acheter le document
  • L'utopie numérique (Marc CHEVALLIER)
    L'utopie numérique (Marc CHEVALLIER)
    Nous créons un monde auquel chacun peut accéder, sans privilège ou considération de race, de pouvoir économique, de force militaire ou de lieu de naissance. Nous créons un monde dans lequel chacun, partout, peut exprimer ses croyances, si singulières soient-elles, sans crainte d'être contraint au silence ou au conformisme. Vos concepts légaux de propriété, d'expression, d'identité, de mouvement et de contexte ne s'appliquent pas à nous" : en 1996, John Perry Barlow, l'un des pionniers d'Internet, adressait aux gouvernements du monde industriel cette tonitruante déclaration d'indépendance du cy (…)
    Acheter le document
  • L'utopie libérale
    Acheter le document
  • Une nouvelle démocratie (Naïri NAHAPETIAN)
    Une nouvelle démocratie (Naïri NAHAPETIAN)
    Entretien avec Pierre Radanne
    Acheter le document
  • Insérées dans la société telle qu'elle est, mais en faisant un pas de côté - et souvent un pas en avant -, les initiatives, multiformes, se développent localement pour agir tout de suite et démontrer que l'utopie peut devenir réalité. A une autre échelle, de nombreuses propositions sont faites, qui se veulent réalisables, pour transformer en profondeur l'école, les rapports femmes-hommes, la ville, les modes de production ou de consommation ou pour combattre efficacement les inégalités sociales les plus criantes. La rubrique "Agir" d'Alternatives Economiques s'en fait l'écho ainsi que notre tr (…)
    Acheter le document
  • Le carnet des utopies (Gérard VINDT)
    Le carnet des utopies (Gérard VINDT)

    "Des initiatives pour créer de la solidarité"

    Acheter le document
  • Histoire de l'utopie
    Acheter le document

Comprendre

Lectures

Ecrans

Idées et débats

Histoire

Comptes

Le bloc-notes de Philippe Frémeaux