En vitrine

Alternatives Economiques n° 384novembre 2018 Ils changent le monde

 

L'éditorial de Guillaume Duval

Question de lecteur

L'événement

Data

  • A qui profite la politique économique du gouvernement ? Il y a un an, Emmanuel Macron s'était vu accoler l'étiquette de "président des riches", suite notamment à la réforme de la fiscalité du capital. Mais si l'on en croit les résultats d'une récente étude de l'Institut des politiques publiques (IPP), qui évalue l'impact des budgets 2018 et 2019 sur le pouvoir d'achat des ménages, c'est plutôt de "président des très riches" dont il faut désormais parler. Le 1 % des Français les plus aisés est le grand gagnant de la politique fiscale : en 2019, ses revenus grimperont de 6 %, grâce notamment aux (…)
    Acheter le document

Y'a de l'éco

  • Taxer vraiment l'héritage (Christian CHAVAGNEUX)
    Taxer vraiment l'héritage (Christian CHAVAGNEUX)
    Et si on taxait un peu plus fortement l'héritage ? Le président de la République a immédiatement tué dans l'oeuf cette proposition émanant de son parti. Pourtant, le débat politique sur le sujet va forcément pendre de l'ampleur dans les années qui viennent. On pourrait penser que le président n'a pas souhaité revenir à la charge sur les retraités avec les misères qu'il leur a déjà infligées. Mais le sujet n'est pas exactement celui-là. Le patrimoine médian de l'ensemble des Français (la moitié en détient plus et l'autre moins) se situe, selon l'Insee, à 158 000 euros. Celui des personnes âgées (…)
    Acheter le document

Le tour de la question

  • Que va changer la réforme des retraites ? (Vincent GRIMAULT, Sandrine FOULON)
    Que va changer la réforme des retraites ? (Vincent GRIMAULT, Sandrine FOULON)
    Le candidat Macron l'avait promis pendant la campagne électorale, le système des retraites va subir l'année prochaine une profonde réforme, dont les contours ont été dévoilés le 10 octobre par Jean-Paul Delevoye, le haut-commissaire à la réforme des retraites. Mais contrairement aux réformes précédentes (1993, 2003, 2010 et 2014), la concertation qui se tient actuellement avec les partenaires sociaux se déroule dans un climat serein, car le système est, depuis 2016, à l'équilibre. La branche "retraites" de la Sécu va même dégager 1,3 milliard d'euros d'excédents cette année. Seul le Fonds de s (…)
    Acheter le document

Actualité

Agir

Dossier : Ils changent le monde

  • L'ESS doit prendre toute sa place dans le changement nécessaire de notre modèle économique. Des initiatives seront présentées fin novembre aux Journées de l'économie autrement, à Dijon.

    Acheter le document
  • Les associations face à l'instabilité des financements (Philippe FREMEAUX, Naïri NAHAPETIAN)
    Les associations face à l'instabilité des financements (Philippe FREMEAUX, Naïri NAHAPETIAN)

    Baisse des subventions publiques et des dons, réduction des emplois aidés... Le secteur associatif connaît de réelles difficultés.

    Acheter le document
  • Plutôt que de payer des personnes au chômage depuis plus d'un an, utiliser cet argent pour les embaucher en contrat à durée indéterminée (CDI), dans des activités utiles socialement et répondant à des besoins non satisfaits : telle est l'idée du programme Territoires zéro chômeur de longue durée (TZCLD), soutenu par la Caisse des dépôts. Les embauches se font dans des entreprises à but d'emploi (EBE), créées à cette occasion, qui peuvent prendre diverses formes juridiques (association, entreprise classique, coopérative...).
    Acheter le document
  • Devenir paysan, quand on n'est pas né dans le milieu agricole, constitue un véritable défi. Même quand on est muni d'un diplôme, les contraintes financières, techniques et d'accès au foncier sont importantes. Dans les Pays-de-la-Loire, la Coopérative d'installation en agriculture paysanne (Ciap) s'efforce d'ouvrir le monde paysan à ceux qui n'en sont pas issus, alors que près d'un chef d'exploitation sur deux a plus de 50 ans dans la région. "Sur le territoire, nous avons en moyenne une installation d'agriculteur pour trois ou quatre départs, explique Claire Lavaur, directrice de la coopérativ (…)
    Acheter le document
  • Un camion-cuisine qui récupère les tomates trop mûres et les carottes difformes chez les petits maraîchers bio, puis propose des ateliers collectifs de confection de conserves sur la place du marché : telle est l'idée de la conserverie mobile et solidaire de la Drôme, lancée il y a un an. Invendables pour des raisons esthétiques, les légumes ne finissent plus à la poubelle. Pour les trois centres sociaux qui ont imaginé ce camion-cuisine, c'est aussi une façon de lutter contre la précarité alimentaire, car celles et ceux qui mettent la main à la pâte repartent avec leur bocal. Grâce à la commu (…)
    Acheter le document
  • A l'origine, Boutaric, c'est un immeuble. Une barre située sur une esplanade de 5 000 m2, devenue au fil des ans un terrain vague, dans le quartier des Grésilles, à Dijon, classé zone urbaine sensible. Aujourd'hui, c'est l'histoire d'une greffe qui a réussi. Celle de l'implantation d'une association culturelle dans une cité, qui a essaimé, s'est structurée en réseau et est parvenue à réenchanter son environnement. En 2007, Dijon Habitat met gracieusement à disposition de Zutique productions une coursive de l'immeuble Boutaric, constituée de 18 appartements. Cette association pionnière est rapi (…)
    Acheter le document
  • Consommer et produire Enercoop, c'est une façon d'apporter notre petite pierre à l'édifice de la transition énergétique et de réduire le recours de la France au nucléaire", explique Alexandre Cornic, qui revend l'électricité de ses panneaux solaires dans les Côtes-d'Armor et consomme Enercoop depuis sept ans. Créée en 2005, Enercoop a profité de l'ouverture en 2007 du marché de l'électricité - et donc de la fin du monopole d'EDF - pour proposer une offre 100 % renouvelable à ses 60 000 consommateurs, grâce à des contrats directs conclus auprès de producteurs locaux. Malgré ses efforts, la Fran (…)
    Acheter le document
  • La construction d'une société plus juste et soutenable est déjà amorcée, en grande partie par les citoyens. Mais les décisions politiques ne suivent pas. Regards croisés.

    Acheter le document

Comprendre

Idées et débats

Lectures

Ecrans

Histoire

Le bloc-notes de Philippe Frémeaux