Lo monde de Marcela

Pregaira a MD

Terèsa Canet

A-Diu-siatz, Marcela !
Donatz-nos l'inspiracion de cada jorn
N'avèm besonh, Marcela
Vostr'òbra,vòstra vida, vòstra mòrt,
tot aquò vòstre es redond, Marcela.
Siatz redonda Marcela.
Pas coma la luna, non pas, Marcela, pas coma la luna, non !
Sias redonda com'un uòu.
Vous étiez ronde comme un oeuf.
Une vraie m'oeuf des champs, Marcelle.
Une vraie m'oeuf des petits champs en friche de la poésie profonde.
Une vraie m'oeuf des vastes pâtures de l'âme, Marcelle Delpastre.
Et nous y broutons en toutes saisons.
Et nous respirons votre fenaison.
Nous nous enivrons de votre cri.
Nous buvons le sang de votre bic.
Nous sommes des impies.
Tant pis, Marcelle, veillez sur nous quand même.
Inspirez-nous. Reliez-nous.
Rameutez-nous tous les saints du paradis, les heureux, les ravis !
Puisque vous n'avez plus de soucis,
puisque vous chevauchez le néant dans l'éclatant verger des ancêtres !
Ne riez pas de nous, pauvres vivants qui pleurons sur nos futurs ossements.
A-Diu-siatz, Marcela !
Donatz-nos l'inspiracion de cada jorn
N'avèm besonh, Marcela.
Vòstr'uòu es en tren d'espelir, cossí seraun los rei-petits ?

Lenga e país d'òc, n°52, page 159 (09/2012)
Lenga e país d'òc - Pregaira a MD