Notas de lectura
1907, les mutins de la République
Rémy Pech et Jules Maurin préface Maurice Agulhon.
éditions Privat, 19 euros

Mars-juin 1907 : la révolte gronde dans le Midi viticole, de Perpignan à Nîmes. Des comités de défense viticole se forment, des leaders surgissent, les villes accueillent des centaines de milliers de manifestants, des émeutes éclatent, on compte des morts, des maires démissionnent. L'armée est appelée à la rescousse pour rétablir l'ordre. La région est pourtant pleinement républicaine, mais elle est poussée au désespoir par la mévente du vin. L'un des régiments, le 17e d'infanterie de Béziers (les conscrits viennent du cru), se mutine. C'est l'apogée d'une crise. La France retient son souffle. La sanction tombe : les mutins sont envoyés à Gafsa, en Tunisie, et Clémenceau rétablit le calme. Mais la révolte du Midi et la mutinerie du 17e régiment sont entrées à jamais dans la mémoire collective.

Ce livre retrace le contexte et le déroulement de cette page ignorée de l'histoire de France. Sa force tient au choix de mettre à l'honneur la parole des mutins : plusieurs d'entre eux sont rédigé à chaud des carnets qui font entendre, parfois en occitan, la voix d'un peuple qui se saisit de son destin.

Lenga e país d'òc, n°46, page 85 (04/2007)
Lenga e país d'òc - 1907, les mutins de la République