Notes de lecture

Le Fantôme mène l'enquête
Jacques Asklun.
Éditions Rageot, octobre 2010

Thomas Ducamp, dit le Duc, détective privé, est mort dans un accident de voiture, lors de sa dernière filature. Son fantôme prend en charge la suite de l'enquête, bien décidé à la mener à terme. Le détective privé avait été chargé, à la demande des dirigeants d'une firme de vente d'armes, de surveiller la déléguée à la trésorerie, Alice Raynald. Celle-ci, licenciée injustement, menaçait, en effet, de rendre publiques des documents compromettants pour cette société. Le plaisir de lecture de ce court roman à la fois fantastique et policier, réside dans le fait que le lecteur découvre, en même temps que le héros, les avantages et les inconvénients de l'invisibilité, ce qui permet d'introduire une bonne dose de légèreté et d'humour dans un récit ponctué de quelques cadavres.

C'est une nouvelle et bien agréable variation moderne (le fantôme communique avec un i-pod) autour du thème mythique de l'Homme invisible. Mais, à la différence du jeune Griffin de Wells, Thomas reste au service du bien et de la justice. Il ne cherche (presque !) jamais à tirer partie de sa situation, sauf si c'est pour la bonne cause.

Cette parution est l'occasion de proposer aux élèves une mise en parallèle des deux textes et une étude des différentes adaptations cinématographiques du roman classique.

Françoise Silvestre.

Lire au lycée professionnel, n°64 (02/2011)

Lire au lycée professionnel - Le Fantôme mène l'enquête