Notes de lecture

Comédie d'amour
Brigitte Luciani et le Colonel Moutarde.
Delcourt, 2008

Après de multiples échecs sentimentaux, Jade, jeune actrice, décide de ne plus s'attacher à personne. Elle accepte cependant de jouer la baby-sitter (un rôle de composition pour une actrice) pour permettre à Gwen, rencontré par hasard sur les toits de son immeuble, d'accueillir une famille composée de deux enfants et de leur père (Gwen est organisateur de séjour à Paris). Visite préparée qui va se révéler pleine de surprises (poursuite dans les souterrains de Notre-Dame, voyage en péniche sur la Seine...). Si Jade échappe aux assiduités trop pressantes de Rex Crooner, elle finit, cependant, par succomber au charme de Gwen. Le scénario est relativement classique mais c'est sa construction qui fait l'intérêt essentiel de cet album.

La scénariste, Brigitte Luciani, tout au long du récit, fait intervenir le narrateur sous forme de récitatifs qui se déroulent dans le haut des vignettes ; ils apportent le point de vue de l'auteur sur l'avancement de l'action, ses réflexions sur le comportement du personnage principal, ce que pense l'héroïne... Ainsi finit par s'établir un dialogue entre le narrateur, qui commente le récit ou apporte des éléments d'information sur le passé de Jade, et son personnage. Mais, l'héroïne, excédée par les interventions de l'auteur, repousse les récitatifs, les arrache dans plusieurs cases pour les jeter réellement à la poubelle ! Ils réapparaitront, dans les dernières pages de l'album, au moment où Jade retrouve l'amour. Cette particularité est une bonne illustration de l'interactivité possible entre narrateur et personnage.

La dessinatrice, Colonel Moutarde, construit des planches aérées, des personnages aux formes élancées et souples, des vignettes aux couleurs chatoyantes.

Gérard Belle-Pérat.

Lire au lycée professionnel, n°57, page 81 (11/2008)

Lire au lycée professionnel - Comédie d'amour