Pistes de lecture

L'enragé
Baru.
Dupuis (Aire libre), 2004

Dès la couverture de la bande dessinée, la personnalité d'Anton s'affiche : avec son regard fixe et vindicatif, ses mâchoires serrées et sa moue agressive, il est enragé. Depuis qu'il est adolescent, la rage l'habite et il veut "du fric", pour quitter la misère de la Cité des Oiseaux, pour en sortir ses parents, pour fuir son destin de fils d'immigré. Et pour cela, il veut boxer, malgré l'opposition farouche de son père.

L'album s'ouvre dans une salle de tribunal. L'accusé, c'est Anton. Le verdict va être lu, mais nous ne le connaitront pas, car la narration s'engage dans un flash-back où l'on découvre le passé d'Anton, ses débuts de boxeur, ses rencontres avec les agents cupides, son ascension fulgurante assortie de tous les excès : drogue et manque de respect pour ses adversaires.

A la fin de ce premier épisode les questions affluent. Qu'est-ce qui a conduit Anton sur le banc des accusés ? Est-ce la fin de son rêve de gloire ? Pourquoi le père d'Anton a-t-il cette haine de la boxe ?

Avec Baru, la bande dessinée fait toute la preuve de son efficacité. La technique de narration adoptée et les indices semés dans les vignettes entretiennent un suspens prenant. La personnalité complexe d'Anton est parfaitement dépeinte ; derrière le mauvais garçon qui provoque son père et défie son ami d'enfance, il y a un être malmené par la vie. Derrière l'incompréhension entre le père et le fils on sent une tendresse qui ne veut pas s'avouer. Même si la violence est là, sur les rings comme dans la cuisine familiale, les personnages vibrent d'humanité. L'histoire est servie par le trait rude de Baru. Tout est dessiné en mouvement et en déséquilibre, avec nombre de gros plans sur des visages désarticulés, avec du noir et des couleurs vives pour dire l'ambivalence des sentiments. Une lecture prenante avec coups de poings et coups de gueule, avec une réflexion sur l'ascension sociale et sur l'univers du sport.

Autre album du même auteur sur la boxe : Le chemin de l'Amérique, paru en 1991.

Annie Vuillermoz.

Lire au lycée professionnel, n°49, page 40 (09/2005)

Lire au lycée professionnel - L'enragé