Editorial

Éditorial du numéro 73 (Le langage comme outil de création)

Frédéric Le Meur, Frederic.Le-Meur@ac-grenoble.fr

En 2013, des coupes sombres ont terni le ciel du Printemps des Poètes. Pourtant, l'opération se poursuit avec conviction cette année autour du thème "Au coeur de arts". Notre revue doit aussi s'adapter à de nouveaux enjeux, répondre aux attentes de la diffusion tout en conservant son identité, sa force d'innovation pédagogique en interaction avec les acteurs de terrain, sachant que sa réussite a toujours reposé sur l'énergie et l'implication des contributeurs qui méritent grandement d'être salués et remerciés ici.

Les articles de ce numéro, qui relatent des expériences pédagogiques centrées sur le langage perçu comme un outil de création, font la part belle aux partenariats qui se nouent entre les enseignants et les acteurs de la vie culturelle. Qu'il s'agisse de la Maison de la Poésie dont les antennes régionales sont autant de relais possibles pour faire intervenir des poètes en classe, ou de professionnels du spectacle comme le metteur en scène Laurent Colomb qui nous fait part ici de son expérience de création avec des élèves de 1re Bac pro, les acteurs de ces projets ont eu à coeur de rendre les élèves actifs dans leur appropriation des mots et de leur faire envisager la langue comme une ressource à réinventer. Le récit des expériences menées dans ces ateliers d'écriture théâtrale ou poétique nous montre tout l'intérêt de ce type de démarche.

Les élèves sont ainsi à même de mieux comprendre les oeuvres de certains auteurs appartenant au champ de la littérature patrimoniale comme Eluard ou Desnos, dont les imaginaires ont joué avec les moyens du langage à l'opposé de sa fonction utilitaire ou référentielle. La proposition de séquence en provenance de l'académie de Lyon intitulée "La magie des mots et des images, le pouvoir de l'imaginaire" s'en fait l'écho. Rabelais, dont la langue est sans doute plus difficile à appréhender, propose lui aussi une écriture témoignant de sa jubilation à jouer avec les mots. L'article de Julien Lebreton, qui analyse de façon détaillée un passage de Pantagruel, tend à nous le montrer également.

Nous vous souhaitons une bonne lecture de ce 73e numéro de Lire au lycée professionnel et n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse en tête de cet éditorial si vous voulez contribuer à la revue ou si vous voulez nous faire part de vos remarques.

Lire au lycée professionnel, n°73 (03/2014)

Lire au lycée professionnel - Éditorial du numéro 73 (Le langage comme outil de création)