Editorial

La ville : l'ecrire, la lire

Frederic Le Meur, Frederic.Le-Meur@ac-grenoble.fr,
Virginie Chavant, Virginie.Chavant@ac-grenoble.fr.

Dans les courtes anthologies littéraires publiées chez Mercure de France sous le nom de " le goût de ", un des derniers livres de la collection est consacré au goût des villes imaginaires 1. Au fil des rencontres littéraires que propose cet ouvrage, on s'aperçoit vite que tenter d'établir une frontière entre le rêve et la réalité des villes " visitées " s'avère illusoire et que la démarcation devient vite floue.

C'est cette même approche de la ville à la fois vécue ou rêvée, pratiquée ou fantasmée, qu'il nous a semblé intéressant d'entreprendre dans ce nouveau numéro de Lire au lycée professionnel. Ainsi sommes-nous partis à la découverte de la ville en tant qu'objet réel ou imaginaire pour, dans un même temps, proposer une réflexion sur la notion-même de ville prise dans un sens plus large.

Ce numéro s'articule donc autour de deux notions empruntées au géographe qui sont celles de la ville envisagée à la fois comme un espace vécu et comme un espace perçu. L'approche sensible de l'espace urbain basée sur l'observation et sur son appropriation par tout à chacun fait écho au travail sur l'imaginaire suscité par des villes rêvées, réinventées ou même idéales mais qui s'appuient toutes sur la réalité de villes existantes ou ayant existé.

Les parcours pédagogiques qui mettent en scène ce thème de la ville sont multiples et ceux qui sont présentés dans ce numéro ont pour but, entre autres, de faire évoluer le regard des élèves sur leur environnement quotidien. Ils se nourrissent tous de références littéraires éminentes comme Italo Calvino qui, dans ses villes invisibles, a imaginé cinquante-cinq " villes inoubliables [mais] qui n'ont leur place sur aucun atlas ".

Ce n'est pas la ville qui est au coeur des travaux de Jean-Pierre Luminet, mais le ciel qui la surplombe. Cependant on trouve, dans les ouvrages que cet astrophysicien a consacrés aux scientifiques " bâtisseurs du ciel "2 et plus largement dans sa démarche de chercheur et d'écrivain, un souci de repousser les limites des champs disciplinaires pour aller vers des approches complémentaires et des regards croisés sur tel ou tel sujet. C'est pourquoi il nous a paru intéressant de vous proposer, en complément de ce dossier marqué par des entrées interdisciplinaires, une interview qu'il nous a accordée lors de son dernier passage à Grenoble.

Nous terminerons cet éditorial par un appel à contributions pour notre prochain numéro. Celui-ci sera consacré à la recherche de soi par l'écriture, à travers le genre autobiographique pour les classes de CAP, et les récits de filiation, articulés à l'objet d'étude " Identité et diversité ", pour les classes de baccalauréat professionnel. Nous recherchons des articles qui décrivent des parcours, des expériences ou des séquences liées à ces sujets, et qui en mettent en avant les objectifs, les fondements thématiques, les choix pédagogiques et le caractère transférable, afin qu'ils puissent venir alimenter la réflexion de nos lecteurs. Pour plus d'information ou pour nous faire parvenir vos propositions, vous pouvez nous contacter aux adresses suivantes :


(1) Le Goût des villes imaginaires, Jean-Noël Mouret, Mercure de France, 2011.

(2) Les Bâtisseurs du ciel, Jean-Pierre Luminet, éditions JC Lattès, 2010. Il s'agit d'une intégrale des quatre romans consacrés par l'auteur à Copernic, Kepler et Tycho Brahé, Galilée, Newton.

Lire au lycée professionnel, n°66 (11/2011)

Lire au lycée professionnel - La ville