Editorial

Editorial du numéro 56 ("l'écrit en questions")

Marie Guelpa

Quel rapport les jeunes de lycée professionnel entretiennent-ils avec l'écrit ? Pour tenter d'explorer un aussi vaste sujet, voici un sommaire à la forme interrogative. Souhaitant apporter un éclairage théorique en relation avec les plus récentes recherches sur le lire-écrire, Marie-Cécile Guernier détaille les notions d'acculturation, de littératie et de rapport à l'écrit en tant que concepts pour penser les habiletés en lecture-écriture. Parole est donnée ensuite à des professeurs de lycée professionnel qui procèdent à un état des lieux des difficultés à l'écrit de leurs élèves, avant de faire des propositions pédagogiques. Comment donner corps à l'écrit ? C'est ce que se demande Anne Juge pour qui la matérialité de l'écriture doit être remise au premier plan tant dans les apprentissages que dans la pratique de ces jeunes. L'informatique change-t-elle le rapport à l'écrit des élèves ? Oui, répond Jacques Luquet, qui engage ses élèves dans la réalisation de blogs ou de web radio, cherchant à les motiver et à les faire progresser grâce aux nouvelles technologies. Le rapport de stage serait-il un objet pédagogique idéal ? Ecrit singulier à l'intersection de l'enseignement général et de la formation professionnelle, il ne tient pas ses promesses et reste source de malentendus et de difficultés. Pour sortir du cercle vicieux de la faute et du rabâchage des règles, Jean-Pierre Sautot propose d'interroger la gestion des variations et le rapport à la norme orthographique. Enfin, dans le portrait que Véronique Le Gloaziou dresse des lecteurs précaires, l'image du livre et du lecteur apparaissent plutôt dévalorisées : quelles situations lectorales, quels modèles de lecteurs l'école pourrait-elle faire émerger, qui soient plus positifs, en un mot plus vivants ? Ce dossier aura été pour l'équipe de rédaction l'occasion d'envisager la question de l'écrit dans sa complexité, pour mieux comprendre difficultés et comportements, et pour suggérer des avancées pédagogiques et didactiques. La transformation des formes et des usages de l'écrit induit une évolution du rapport à l'écrit des individus et des groupes sociaux que l'école doit désormais prendre en compte.

Lire au lycée professionnel, n°56, page 1 (03/2008)

Lire au lycée professionnel - Editorial du numéro 56 ("l'écrit en questions")