Editorial

Editorial du numéro 49 (BD et album en classe)

Marie Guelpa

La bande dessinée semble avoir acquis désormais un statut honorable dans l'enseignement du français. Elle ne s'affiche plus comme "mauvais genre", et on l'utilise en classe. Son aspect ludique peut laisser croire à une lecture facile : il n'en est rien. Lire une BD nécessite en effet de solides compétences : c'est au lecteur de trouver le sens de sa lecture, autrement dit la direction que doit suivre son oeil tout en construisant une signification aux divers éléments, texte et image, que son regard assemble. Nos élèves la connaissent peu, se limitant souvent à Titeuf ou Boule et Bill, faisant parfois une incursion dans le manga. Or la production actuelle, qui s'inscrit dans des courants esthétiques diversifiés, est foisonnante : c'est l'un des secteurs les plus porteurs de l'édition à ce jour. Il est donc parfaitement justifié d'initier nos élèves à une forme littéraire aussi riche et attractive, dont la complexité, car elle fonctionne selon des codes d'écriture verbale et graphique spécifiques, nécessite un apprentissage. C'est ce que proposent Vincent Massart-Laluc et Judith Rosenfeld. L'un construit une séquence à partir de deux planches de Viet blues (Muñoz et Sampayo) : comment trouver le fil du récit dans l'image. L'autre propose d'étudier le récit dans une oeuvre complète : Le Démon des glaces, de Jacques Tardi. Gérard Belle-Pérat s'est chargé d'assembler une boite à outils : les livres dont a besoin le professeur qui veut étudier la BD en classe.

Plus original, moins habituel en tout cas, le cas de l'album. C'est un support littéraire particulier où la narration et l'image entretiennent des rapports étroits et complémentaires et dont les aspects de la réalisation matérielle sont aussi porteurs de sens. Nadine Travacca propose des pistes d'utilisation au CDI, tandis que Marie-Cécile Guernier s'attache aux apprentissages langagiers qui peuvent être faits grâce aux textes fictionnels, généralement courts, des albums.

Lecteur, tu t'étonneras sans doute d'un dossier BD sans manga... Rassure-toi ! Le manga fera l'objet d'un prochain numéro. Et tu peux y contribuer en répondant à notre grande enquête sur les pratiques des jeunes et des enseignants... Si tu es documentaliste, un questionnaire est pour toi. L'autre est destiné aux élèves. Nous te remercions par avance, cher lecteur, que tu sois professeur, bibliothécaire, documentaliste ou autre médiateur, de le leur proposer. Merci aussi pour ta fidélité.

Lire au lycée professionnel, n°49, page 1 (09/2005)

Lire au lycée professionnel - Editorial du numéro 49 (BD et album en classe)