Dossier : Ecrire avec un écrivain

Les apprentis poètes

Atelier d'écriture dans un Centre de Formation d'Apprentis de l'Industrie

Jean-François Dubreuille,
Nadine Jourdan.

Le CFAI de l'AFPMA (à Péronnas dans l'Ain) organise chaque année un certain nombre d'activités extra-scolaires, dans le cadre des cours d'enseignement général (Semaine de la Presse, Petit Déjeuner, séance au Théâtre, Journal Interne, Visite au Musée de la Résistance de Lyon, Journée Sécurité Routière...). En 2003, nous décidons de participer au Printemps des Poètes, avec les BEP 1ère année métiers de l'électrotechnique, productique et réalisation d'ouvrages chaudronnés, dans le but de faire écrire les jeunes, activité avec laquelle ils sont quelque peu "fâchés".

Les objectifs visés par l'atelier d'écriture sont les suivants :

  • Faire produire aux apprentis un poème à contrainte, en ayant pour obligation d'utiliser des mots spécifiques à leur métier.
  • Montrer que ce qui caractérise primitivement et universellement la poésie, ce n'est pas le rythme, la cadence, l'harmonie des syllabes, l'allitération, mais l'emploi des images et, par là, le pouvoir des mots.
  • Montrer que les mots techniques, à condition de "remotiver" leur sens (leur faire signifier autrement autre chose) peuvent avoir une charge poétique forte et procurer un plaisir esthétique important.

Stock de mots

En 1 ou 2 séquences d'1 h 30, au CDI les apprentis doivent faire une liste exhaustive des mots qu'ils utilisent tous les jours dans leur métier. Sur "paper-board", chacun à leur tour, ils viennent noter "leurs" mots. Puis, sur Word, ils doivent en donner la définition, afin que plus tard, cela puisse les aider pour une éventuelle "redéfinition" du mot. Certains, d'ailleurs, commencent d'emblée à jouer avec les mots, en leur donnant un sens imaginaire.

Atelier d'écriture

L'essentiel du travail, réalisé en cours de français, porte sur les mots et les images métaphoriques :

  • Etablir un rapport de musicalité/sens entre divers mots
    Les apprentis sélectionnent des termes techniques et cherchent les suggestions qu'ils peuvent évoquer
  • Produire, manipuler, utiliser à des fins personnelles des expressions métaphoriques.
    C'est une production qui s'est faite en commun en suivant le principe du "hasard objectif". Chacun doit créer une liste de 5 mots techniques et les inscrire dans une colonne portant la désignation "Qu'est-ce que..". Puis dans une seconde colonne, il doit inscrire une liste de mots n'ayant pas de rapport avec le métier, portant la désignation "C'est.....". Il y a ensuite une mise en relation hasardeuse des termes, afin de créer des images en construisant des relations, attributions, comparaisons...
  • Inventer une histoire
    Les apprentis créent une histoire en utilisant des mots du métier et/ou des métaphores trouvées : écriture à contrainte. Ils ont des points de départ écrits pour imaginer, notamment Héphaïstos, personnage célèbre de la mythologie grecque, dieu du Feu et de la Métallurgie, dont l'histoire, lue en classe par le formateur, a inspiré certains "poètes" (cf. un enfant tombé du ciel).
  • Mettre en forme
    Selon une disposition déterminée : sonnet, longueur de vers imposée (10, 12), prose, calligramme...

Qu'est-ce que...C'est...
ChalumeauUne goutte de pluie
Un chalumeau de pluie
Une goutte de chalumeau
Un chalumeau qui goutte comme la pluie
 
MartelageEtoiles enchantées
Martelage des étoiles enchantées Marteler les étoiles 
GoulotteEmbrouille
L'embrouille de la goulotte  

Finalisation

La phase finale a lieu au CDI, avec l'aide de la documentaliste : présentation, disposition, fabrication des panneaux. Les apprentis retranscrivent leurs textes sur Word (sauf un qui réalise un calligramme), avec des formats et des couleurs de leur choix. Ils ont ensuite la possibilité de mettre leurs poèmes en valeur par des présentations originales, qui utilisent les "matériaux" des métiers (fil électrique, goulotte, plaque, copeaux ou tube de métal...). Les présentations sont finalement accrochées sur des panneaux "grille" avec du fil électrique.

Exposition

Les travaux sont exposés lors des Journées Portes Ouvertes du CFAI du 17 au 22 mars 2003 et dans les semaines qui suivent. Nous avons les honneurs de la presse locale, venue apprécier le travail réalisé et interviewer le formateur, initiateur du projet ! Nous réalisons un recueil de tous les poèmes, avec photos des panneaux, articles de presse, impressions des lecteurs. Ce recueil, juste récompense du travail accompli, est offert aux apprentis et exposé au CDI. Nos apprentis poètes ont montré leur aptitude à créer et démontré leur pouvoir sur les mots.

AFPMA
1, allée des Tyrandes
01960 PERONNAS
04.74.32.36.36
n.jourdan@afpicfai01.com
www.afpicfai01.com

Lire au lycée professionnel, n°44, page 34 (03/2004)

Lire au lycée professionnel - Les apprentis poètes