Dossier
Ecrire avec un écrivain ! Quelle drôle d'idée...

Vincent Massart-Laluc

Pour écrire,
il faut déjà écrire.
Maurice Blanchot

Alors que se multiplient les expériences d'ateliers d'écriture où interviennent des écrivains, faisons un arrêt sur image. Questions : quels sont les enjeux de ces ateliers et l'apport de l'écrivain ? Questions qui contiennent celle plus complexe de ce qui se joue autour de l'écriture dans ces projets menés en milieu scolaire.

Zoom : Nous présentons quatre expériences menées en LP et en EREA, ainsi qu'un atelier réalisé en CFA (ce dernier sans écrivain). Dans la mesure du possible, nous proposons trois points de vue : celui de l'enseignant qui a mis en oeuvre le projet dans sa classe, celui de l'écrivain intervenant et celui des élèves, à travers des entretiens et en citant leur production.

La venue d'un écrivain dans la classe remporte auprès des élèves et des enseignants un franc succès : "Lorsque les élèves reviennent en cours, leurs réflexions traduisent clairement leur satisfaction, voire leur enthousiasme" (Christiane Podymski). A ce succès les écrivains, pour d'autres raisons, adhèrent de façon réciproque : "J'y reçois, nous dit Hervé Bienfait, beaucoup en tant qu'écrivain : des images nouvelles, des façons de voir, de sentir et donc d'écrire. Cela me renvoie chaque fois un peu plus à ma passion de l'écriture".

Ce plaisir partagé, s'il nous réjouit, ne nous dispense pas de nous arrêter sur certains hiatus propres à ce type de projet aux frontières de nos pratiques pédagogiques usuelles.

En écrivant : "Nous assumons collectivement la responsabilité que les mots ne soient pas un amusement séparé du monde, mais portent une charge d'être vitale. Et c'est cela qu'il s'agit de mettre en partage", François Bon affiche son ambition pour l'atelier d'écriture. Comment la venue de l'écrivain et sa proposition d'écriture entrent-elles en cohérence avec les objectifs didactiques auxquels l'enseignement de la discipline est soumis ? C'est à cette question qu'essaie de répondre Marie-Cécile Guernier, et à laquelle Vincent Massart-Laluc est confronté. En arrière plan se profile la question peu abordée, mais qui nous semble cruciale pour tout professeur de français, du rapport de chacun à l'acte d'écrire... Affaire à suivre !

Voici donc un dossier protéiforme : vous y trouverez quelques clés pour bâtir un projet d'atelier d'écriture. En prime, celle de Barbe Bleue, qui ouvre la porte de la question qui fâche, du placard dans lequel se trouve le cadavre, celle de la question indélébile inscrite au bas de tout projet d'écriture... en rouge !

Article : Ecrivain, élève, professeur : une rencontre problématique

Article : Ecrire un livre à la manière de

Article : Ecrire un album pour enfants

Article : Bibliographie

Article : "Un alibi en béton"

Article : Un carnet de voyage intitulé "Le héros dans le désert"

Article : La poésie, un outil pour donner le goût d'écrire

Article : Les apprentis poètes

Article : Comment organiser une rencontre avec des auteurs

Article : Les ateliers d'écriture : bibliographie

Lire au lycée professionnel, n°44, page 2 (03/2004)

Lire au lycée professionnel - Ecrire avec un écrivain ! Quelle drôle d'idée...