Notes de lecture

Mémoire pour un avocat
Mirbeau.
Flammarion, Étonnantiss!mes, 2012

Un jeune marié perd rapidement ses illusions sur la félicité conjugale quand il réalise que sa femme se démarque de lui de plus en plus jusqu'à le tyranniser. Un couple adultère loue une maison en bord de mer pour y vivre librement sa passion mais les retrouvailles ne se passent pas comme prévu. Un homme est confronté à l'entêtement de sa femme qui lui certifie avoir vu un pont qui, en fait, n'existe pas. Une veuve éplorée reçoit le soutien inattendu du meilleur ami de son défunt mari.

À travers quatre nouvelles, Mirbeau nous propose une vision peu réjouissante de la vie de couple et du mariage. Les femmes y sont méchantes et mesquines, les hommes faibles et soumis. Le bonheur conjugal peut voler en éclat sur un simple malentendu sans même qu'on s'en rende compte. Les récits se lisent très rapidement et la mauvaise foi de certains personnages devraient faire sourire - ou grincer des dents - les élèves. La répartition des rôles au sein des couples pourra paraître datée mais elle témoigne également d'une autre époque, où les femmes de la bourgeoisie ne travaillaient pas et dépendaient donc financièrement de leur maris.

Catherine Arnaud

Lire au lycée professionnel, n°73 (03/2014)

Lire au lycée professionnel - Mémoire pour un avocat