Notes de lecture

Hantés
Anne Fakhouri.
Rageot, 2013, 214 pages

Le récit commence par une bagarre. On découvre le héros, Samuel, qui roue de coups un autre élève de son lycée, Idriss. Très vite, le lecteur comprend la raison de cet acte de violence : Idriss accuse le beau-père de Samuel, un flic qui vient de se faire tuer dans une ruelle, d'être en fait un dealer donc un ripou... Pour Samuel, ce n'est pas possible. Son beau-père, Tug, qu'il a toujours admiré, n'a pas pu tremper dans de sales histoires...

Depuis longtemps, Samuel Kleber, jeune garçon de 16 ans, a des hallucinations et entend des voix qui viennent soudainement envahir son cerveau. Le jour de la rentrée, ces voix sont tellement fortes qu'il se sent mal... Il doit sortir de cours et se fait accompagner par Darius. Ils font rapidement connaissance, se rendant compte qu'ils souffrent du même mal et que leurs hallucinations surgissent en même temps. Ils vont alors chercher à en comprendre le sens... et remonter la piste des assassins de Tug.

Ce récit, mêlant policier et fantastique, rassemble tous les ingrédients nécessaires à créer une bonne histoire : suspense, amitié, amour, relation familiale. L'auteur aborde également le génocide du Rwanda qui a marqué les années 90. L'intrigue policière complexe rend le roman un peu confus, mais le récit devrait intéresser les adolescents.

Catherine Bergeron.

Lire au lycée professionnel, n°73 (03/2014)

Lire au lycée professionnel - Hantés