Notes de lecture

Et puis, Paulette...
Barbara Constantine.
Le Livre de Poche Jeunesse, 2013

Ferdinand, agriculteur à la retraite, vit seul dans son immense ferme depuis le départ de son fils et de ses petits-enfants. Aussi, quand un orage détruit le toit de sa voisine qu'il connaît à peine, il n'hésite pas à lui proposer de l'héberger le temps qu'elle puisse réaliser les travaux nécessaires. Petit à petit, de rencontres en rencontres, d'autres personnes viennent habiter la ferme et l'animer.

Ce livre met l'entraide intergénérationnelle au coeur de son histoire. À notre époque relativement individualiste, elle a le mérite de mettre en avant l'altruisme, la solidarité et la force du groupe. Un assortiment de gens différents et de tous les âges vont ainsi vivre sous le même toit, se rendre des services et partager de bons moments. Un sentiment de joie de vivre se dégage de l'ensemble. La morale reste un peu simpliste : il faut partager et voir le verre à moitié plein, mais cela donne une fable moderne qui met un peu de baume au coeur. Le style est assez familier mais la lecture reste très fluide. Le livre se divise en de très courts chapitres qui rythment bien l'ensemble.

Catherine Arnaud.

Lire au lycée professionnel, n°73 (03/2014)

Lire au lycée professionnel - Et puis, Paulette...