Notes de lecture

Vis, et sois heureuse, Ziska !
Anne C. Voorhoeve.
Bayard Jeunesse, 2012

Franziska Mangold est une jeune allemande d'origine juive. Sa famille depuis deux générations s'est convertie au protestantisme, ce qui ne l'empêche pas pour autant d'être victime des lois nazies. En 1938, Ziska est déjà obligée d'apprendre à se cacher pour fuir les brimades dans la cour de récréation, dans les rues ...

Elle grandit entourée de sa mère, de sa meilleure amie Bekka, et vit dans l'attente de nouvelles de son père, malade, qui a été emmené de force par des soldats.

Devant le durcissement de la menace nazie et l'évidence d'un conflit imminent, Ziska bénéfice d'un Kindertransport et est évacuée à Londres. Déstabilisée par son exil forcé, Ziska n'a de cesse de chercher un moyen de faire venir en Angleterre ses parents et Bekka.

à Londres, elle se retrouve prise en charge par une famille juive orthodoxe, les Shepard. Tiraillée entre des sentiments de plus en plus forts pour cette nouvelle famille et sa culpabilité de ne pas réussir à faire évacuer ses proches, Ziska cherche à se construire une identité familiale, culturelle et religieuse.

Alors qu'elle commence à trouver ses repères, la guerre éclate. Elle devient l'ennemie, "la Boche" pour ses camarades. De nouveau forcée à l'exil, elle quitte Londres avec les enfants de sa classe pour fuir les bombardements. Pendant ce temps, ses deux "familles" subissent chacune de leur côté la guerre : Cary Shepard, le fils du couple qui l'a recueillie s'engage dans la Navy, Mathew Shepard, le père, part en France avec ses bobines de film pour distraire les troupes ; de l'autre côté sa mère a fui en Hollande et son père est décédé.

On suit le destin de cette jeune fille à travers son récit des événements et par le biais des lettres qu'elle reçoit. L'histoire est déroulée sans surenchère de pathos ou de drame. Le point de vue interne prête à sourire, notamment dans les scènes de découverte des relations intimes garçon-fille. La découverte de la religion, de la cruauté des conflits, du premier amour sont racontés de manière simple. Le questionnement du personnage principal sur la construction de l'identité intéressera sans doute nos lecteurs.

Laetitia Gemin.

Lire au lycée professionnel, n°69 (11/2012)

Lire au lycée professionnel - Vis, et sois heureuse, Ziska