Notes de lecture

Tout va pour le mieux !
Alain Monnier.
Flammarion, "Étonnantiss!mes", 2012

Benjamin est un éternel étudiant qui cumule les diplômes de commerce et de marketing. Il se verrait bien poursuivre en faculté de droit mais ses parents, lassés de l'entretenir, lui coupent les vivres du jour au lendemain. Voilà le jeune diplômé forcé de rentrer sur le marché du travail. Avec l'aide de son professeur d'université, le voilà pistonné pour entrer au rayon poissonnerie d'un hypermarché. Mais de rebondissements en rebondissements, le jeune homme fera un détour par une usine de chaussures en Chine, par une prison saoudienne, un paradis fiscal et enfin, un village en ruine dans le Quercy. Les certitudes et la candeur de Benjamin seront mises à rude épreuve tout au long de ce parcours initiatique.

L'ouvrage se présente comme une relecture contemporaine du Candide de Voltaire. Un jeune homme naïf et plein de principes se heurte à la réalité de la vie et, plus particulièrement, à la réalité du marché. Le thème central de ce livre est l'économie, la façon dont les sociétés capitalistes placent le profit avant l'individu. Il s'agit bien évidemment d'une fable morale, où le second degré est omniprésent et où les clichés ont la part belle. L'auteur ne donne pas non plus dans le politiquement correct, ce qui à notre époque est plutôt rafraîchissant.

Même si ce roman peut être lu seul, il est quand même recommandé de se plonger en parallèle dans la lecture du classique de Voltaire. En effet, sans référence, le propos peut tomber à plat. L'avantage cependant est qu'il n'est pas nécessaire de posséder de grandes notions économiques pour comprendre l'histoire et le message que l'auteur veut faire passer.

Catherine Arnaud.

Lire au lycée professionnel, n°69 (11/2012)

Lire au lycée professionnel - Tout va pour le mieux