Notes de lecture

Café 0405
Yi Hyeon, traduit du coréen par Lim Yeong-hee et Françoise Nagel.
Flammarion, 2011, "Matins calmes"

Ce roman d'un auteur coréen nous invite à découvrir l'histoire d'une jeune adolescente, élève d'une classe de 4e en Corée du Sud. Les élèves de la classe ont construit un blog dans lequel chacun s'identifie avec un pseudo, la véritable identité des participants restant inconnue des autres. La situation de Bora devient très inconfortable lorsque l'un des membres charge sur le blog des photos et des informations personnelles sur une des enseignantes stagiaires du collège. Cette jeune stagiaire est en fait la tante de Bora, relation qu'elles ont choisie de ne pas révéler aux autres membres de l'établissement scolaire. Hors, la situation de mère célibataire de cette enseignante est jugée choquante aux yeux de la société coréenne.

Le livre évoque le paradoxe des réseaux sociaux qui peuvent répandre et développer la rumeur en véhiculant d'une manière incontrôlée des informations privées sur la toile mais également se révéler être un vecteur de résistance et d'expression pour alerter l'opinion autour des problèmes de société. Ici les élèves utilisent le web pour dénoncer les brutalités et les pressions (incitation à la délation...) exercés par les enseignants dans le collège de Bora. Yi Hyeon explore, à travers cette histoire, le système scolaire coréen encore répressif aujourd'hui et semble-t-il relativement sélectif puisque la plupart des élèves participent à des cours privés en parallèle du collège traditionnel pour espérer réussir le concours d'entrée dans une établissement supérieur.

Le roman fait partie d'une collection "Matins calmes" qui permet d'approcher la littérature de jeunesse coréenne et qui nous amène à entrevoir quelques facettes de cette société.

Niveau : collège et LP.

Marie-Christine Marguet.

Lire au lycée professionnel, n°67 (01/2012)

Lire au lycée professionnel - Café 0405