Notes de lecture

Mi-ange mi-démon
Thomas Scotto.
Thierry Magnier, 2011

Un recueil de nouvelles sur l'adolescence qui ne tombe pas dans la mièvrerie, c'est déjà assez rare, des histoires qui évoquent avec finesse, tantôt dans le registre de l'humour tantôt dans celui de l'extrême gravité, cette période trouble où les extrêmes se côtoient, cela mérite d'être signalé. Dans "V comme hirondelle", deux demoiselles discutent pendant un cours de techno d'un tatouage que l'une des deux jeunes filles rêve de se faire faire sur le bras. "Antipasti" et "La double peine" parlent de la famille et du rapport à la loi, de l'amour aussi, sous différentes formes. "Entre 14 et 16" et "Et Kennedy est mort" mettent en scène la découverte de l'amour, et de ses fantasmes. La dernière nouvelle, "Mi-angemi-démon" relie l'ensemble des thèmes : une jeune fille découvre le tchat sur Internet, et y tombe amoureuse : dangers ! Des personnages attachants, campés en quelques traits, comme stylisés, adolescents d'aujourd'hui ou d'hier, d'ici ou d'ailleurs (on peut d'ailleurs se demander si l'adolescence est réellement aussi partagée qu'on le croit) représentent assez fidèlement cette tranche d'âge et ses tiraillements.

Dix nouvelles donc dont le personnage principal, fille ou garçon, revendique sa liberté, rêve de s'affranchir de sa famille, découvre l'amour, affronte les dangers de la "vraie vie", oscille entre fantasme et réalité. Des textes très brefs, de quelques pages seulement, un condensé narratif parfois tourné vers une chute, parfois lent pour suivre le fil d'une conscience en cours d'élaboration. Certaines, comme la première sont très drôles, d'autres déconcertantes, d'autres enfin, comme la dernière sur les dangers d'Internet, dont la fin reste ouverte, sont proprement terrifiantes.

À lire sans modération.

Elsa Debras.

Lire au lycée professionnel, n°67 (01/2012)

Lire au lycée professionnel - Mi-ange mi-démon