Notes de lecture

Le Carnet rouge
Annelise Heurtier.
Casterman, 2011

Marie a 16 ans et ne connaît pas beaucoup de choses sur ses origines car sa mère a toujours refusé de lui en parler. Voilà ce qu'elle sait : du sang népalais coule dans ses veines et sa mère est ce que l'on appelle une mère célibataire. Pourtant aujourd'hui tout va basculer... elle va enfin comprendre qui elle est et d'où elle vient grâce à un homme qui prétend être son grand-père. Il lui remet un mystérieux carnet rouge contenant l'histoire de sa grand-mère. À la lecture de ce carnet, Marie va faire une immersion brutale au Népal et découvrir une vérité qu'elle n'aurait jamais imaginée : elle est la petite fille d'une ancienne Kumari.

Ce roman est un très beau récit de filiation... un récit à deux voix : celle de Marie et celle de sa grand-mère. Deux histoires et deux destins bien différents mais qui ont un point commun : le sentiment de ne pas se connaître vraiment. Chacune à travers ce carnet va redécouvrir son identité : Marie en découvrant ses origines, sa grand-mère en les écrivant.

On est plongé comme Marie au coeur du Népal, à la découverte d'une tradition hindouiste, au travers des yeux de Sajani, la grand-mère de Marie, devenue Kumari. Un roman très bien documenté montrant véritablement le destin des Kumaris, de leur statut de déesse à celui de l'anonymat de leur fin de règne.

Annelise Heurtier signe un roman captivant, teinté d'optimisme... où la levée du secret des origines de Marie va apaiser les relations familiales.

Laetitia Dubuis.

Lire au lycée professionnel, n°67 (01/2012)

Lire au lycée professionnel - Le Carnet rouge