Notes de lecture

Le Cas Jack Spark - SAISON 1 : Été mutant
Victor Dixen.
Gallimard Jeunesse, 2011

Jack Spark est un adolescent de 15 ans comme les autres mis à part quelques allergies et son insomnie. Cette condition fait que Jack a toujours eu du mal à intégrer le système scolaire. Cependant il va pouvoir faire sa rentrée au lycée pour la première fois. Seulement ses parents lui annoncent, au début de vacances d'été, que cette rentrée n'est possible qu'après un séjour au Camp Redrock. Ce séjour a pour but de l'aider à régler ses problèmes d'insomnie grâce à la méthode Krampus, qui tient son nom du célèbre docteur qui dirige le camp.

Mais les méthodes utilisées sont très spéciales, et chaque adolescent se retrouvant à Redrock cache un trouble du comportement. Jack est de plus en plus méfiant, surtout après les séances de thérapie, qui semblent épuiser tout le monde sauf lui.

Le livre est composé en trois parties, dont les titres laissent présager l'évolution de Jack (Larve, Chrysalide, Papillon) : il se découvre en même temps que nous le découvrons. Il n'est pas comme les autres adolescents du camp, il est au contraire comme ceux qui le dirigent. Et nous entrons en même temps que lui dans le fantastique.

L'introduction de l'irréel est très subtile bien qu'on s'y attende. En effet Jack fait des remarques qui tiennent plus de l'ironie que de la croyance, mais elles nous mettent la puce à l'oreille. Il y a donc plusieurs passages d'introspection, des moments où il se questionne sur sa condition, sur son passé, son existence en somme. Mais aussi de longs passages explicatifs : Victor Dixon nous donne une nouvelle version des contes de fées et de l'histoire humaine, et ne laisse rien au hasard.

Il s'agit d'un roman fantasy, les fés existent donc, mais pas comme on les imagine. L'auteur décrit des personnages laids, esclaves du Flux, nécessaire à leur pérennité.

Les évolutions industrielles et technologiques prennent une place importante dans ce roman car elles sont à l'origine de la déchéance du peuple fé (dont le docteur Krampus est issu), Jack se remémore beaucoup de détails, qu'il a acquis pendant sa scolarité, et on aimerait que tous les élèves aient ce réflexe...

Il s'agit d'une série dont déjà trois tomes sont parus : Automne traqué (2010) et Hiver nucléaire (2011).

Mais on apprécie de terminer ce premier opus sans rester sur sa faim, même si l'avenir de Jack a pris une nouvelle direction, qui laisse présager bien des dangers et une possible fin du monde.

Sandra Eudine.

Lire au lycée professionnel, n°66 (11/2011)

Lire au lycée professionnel - Le Cas Jack Spark - SAISON 1