Pistes de lecture

Page noire
Ralph Meyer, Franck Giroud, et Denis Lapière..
Futuropolis.2010. 104p.

Kerry, jeune critique littéraire, doit tout mettre en oeuvre pour rencontrer Carson Mc Neal, écrivain américain célèbre, qui préserve son anonymat (il refuse photos, interviews...). Personne ne connaît cet homme, à la vie et au passé obscurs. Sa persévérance finit par payer, elle découvre son refuge, sympathise avec lui et, paradoxalement, il la charge d'écrire sa biographie. Cet homme mystérieux porte un lourd secret: soldat dans l'armée israélienne, il a participé au massacre de civils dans un camp de réfugiés, pendant la guerre du Liban. Pour se libérer de ses cauchemars et remords, il en fait le thème de son dernier livre. Parallèlement, Afia Mansour, jeune libanaise, rescapée de cette tuerie, recherche le responsable de l'assassinat de ses parents, frères et soeurs...

Ce récit dont les clés sont apportées progressivement au lecteur, repose sur une mise en abyme impressionnante ; par ailleurs, il aborde de nombreux thèmes intéressants. La guerre du Liban constitue la toile de fond de cette histoire et les événements tragiques rapportés expliquent les comportements des personnages. La quête vengeresse d'Afia, les remords de Mc Neal composent les principaux ressorts de l'action ; déterminants dans le déroulement du récit, ils se rejoignent pour préparer sa chute.

Avec le personnage de Mc Neal, auteur de romans, les scénaristes abordent la question des sources d'inspiration de l'écrivain ; pour Mc Neal, ce nouvel ouvrage s'appuie sur des événements survenus dans sa vie mais lui permet, aussi, d'exorciser ses remords (par l'écriture, il remplit la page blanche de l'écrivain, des noirceurs de ses actions passées). A l'opposé, le personnage d'Afia déchire la page noire de ses souvenirs refoulés et, en se souvenant, les révèle à la lumière. Le dessinateur alterne des planches différentes selon les situations : dessin, plutôt ligne claire, avec des couleurs claires (vert d'eau, bleu turquoise...) pour le récit dont Mc Neal et Kerry sont les acteurs ; en opposition, les séquences autour d'Afia se caractérisent par un trait plus flou, aux couleurs sombres (noir, marron, ocre, plus ou moins accentués...).

Histoire surprenante captivante pour un bel album.

Gérard Belle-Pérat.

Lire au lycée professionnel, n°63 (02/2011)

Lire au lycée professionnel - Page noire