Pistes de lecture

Vivement l'avenir
Marie-Sabine Roger.
Éditions du Rouergue (La Brune). 2010. 302 p.

Après Germain, héros naïf et attachant, on découvre dans le dernier roman de Marie Sabine Roger, une autre victime, encore un être en souffrance qui suscite à la fois émotion, pitié mais aussi rejet et haine. Gérard, handicapé sévère, (alias Roswell pour toute la famille) est le frère de Bertrand. Sa belle soeur Marlène le déteste.

Le couple héberge Alex, une jeune fille qui a décroché un CDD au poulailler industriel à deux pas de la maison.

Elle est témoin quotidiennement du mépris qu'éprouve Marlène à l'égard de Gérard. Elle le considère comme un neuneu, un débile. Cette dernière émet à plusieurs reprises l'idée d'abandonner Gérard, elle en parle à son mari, qui dit ne pas être d'accord mais qui y prête en réalité peu d'intérêt. Bertrand est responsable de son frère depuis la mort de leur mère. Alex, malgré sa carapace, semble être la seule à lui témoigner de l'affection et à s'occuper de lui. Gérard y est sensible à sa façon et apprécie les ballades en chariot proposées par Alex le long du canal.

Marie Sabine Roger joue une fois de plus sur la corde sensible de l'émotion en donnant le premier rôle à un être faible qui suscite au sein même de son microcosme familial des sentiments mêlés et différents.

Une écriture directe sans fioritures inutiles qui correspond à la franchise du personnage et l'honnêteté d'Alex.

C'est la belle et la bête, revue et corrigée.

Àdécouvrir...

Carine Miletto.

Lire au lycée professionnel, n°63 (02/2011)

Lire au lycée professionnel - Vivement l'avenir