Pistes de lecture

En attendant New-York
Mitali Perkins.
Éditions Thierry Magnier, 2010. 282 p.

La littérature jeunesse, comme la littérature adulte, foisonne de nouveaux romans sur l'Inde contemporaine. Une civilisation ô combien passionnante et intrigante, une source d'inspiration intarissable.

Ce roman raconte l'histoire d'une famille Bengali, dont le père s'exile aux États-Unis pour chercher un travail de dessinateur. Il fait parti des premiers indiens partis à la conquête professionnelle d'une Amérique riche en promesses. Sa femme et ses filles, Asha et Reet, sont recueillies par un oncle, à Calcutta, en attendant de partir pour New-York. La vie s'organise tranquillement jusqu'à l'annonce du futur mariage de Reet avec un homme beaucoup plus âgé. Asha, sa cadette, est révoltée. Elle met tout en oeuvre, avec la complicité de son cousin, pour ridiculiser le futur mari. Elle relate cette aventure dans son journal intime qu'elle écrit sur le toit de la maison en compagnie de Jay, le voisin artiste, qui " l'espionne " gentiment et surtout amoureusement derrière les volets de la fenêtre de sa chambre.

Une tendre romance naît timidement entre eux, mais elle est interdite par la loi des castes qui régit encore les relations sociales. La nouvelle de la mort du père arrive brutalement et plonge la mère dans une absence totale. Les deux jeunes filles vont alors connaître une destinée contrariée.

Un roman passionnant qui transporte le lecteur au coeur d'une Inde tourmentée. Une écriture fluide, agréable et romancée. Les personnages sont dépeints avec poésie et psychologie. Chacun d'eux évolue au fil des pages et affirme son caractère pour mieux maîtriser son destin.

Un roman fortement inspiré de la vie de l'auteur, née à Calcutta. Son père, comme celui d'Asha et Reet, est parti aux États-unis dans les années 70, à la recherche d'un poste d'ingénieur. Mais, contrairement au récit, elle a pu le rejoindre avec sa mère et ses soeurs aînées. Mitali Perkins est très sensible au contexte économique, politique et social de son pays. C'est pourquoi son roman mêle une fiction familiale aux événements qui ont touché l'Inde dans les années 70 et après.

A la fin du roman, la note de l'auteur situe de façon claire et concise l'Inde contemporaine et son évolution depuis la domination anglaise.

Valérie Dayre, traductrice du roman et par ailleurs auteur jeunesse de qualité, a su rendre avec fidélité le récit dans une traduction travaillée et adaptée au public visé.

Carine Miletto.

Lire au lycée professionnel, n°63 (02/2011)

Lire au lycée professionnel - En attendant New-York