Pistes de lecture

Marguerite
Leila Sebbar.
Actes sud, coll. BabelJ, 2007

" J'ai eu un chagrin... un chagrin immense. J'ai compris ce jour-là qu'on peut mourir de chagrin. Mourir d'amour... mais je ne suis pas morte."

C'est ainsi que commence ce roman, par la fin et à la première personne. Mais dès le second chapitre, l'auteur nous place à une distance polie et pudique de Marguerite et un narrateur prend le relais pour nous raconter son histoire. Par petites touches, à la façon d'un impressionniste. Marguerite jeune fille, puis jeune mariée, puis jeune mère et puis la vie qui passe... une vie sans relief, mais pas sans rêve. Et lorsqu'arrive Sélim, Marguerite a le courage de transformer ses rêves en vie. Le temps qu'elle dure.

En filigrane, Leïla Sebbar décrit la France d'une autre époque, celle des années 60 à 80. Elle nous raconte la désertification des campagnes et le chemin qui conduit les paysans vers le monde ouvrier, la condition de la femme en pleine évolution, ainsi que l'ambigüité des relations franco-algériennes.

Corinne Sallée.

Lire au lycée professionnel, n°55, page 45 (09/2007)

Lire au lycée professionnel - Marguerite