Pistes de lecture

Des baisers pour plus tard
Rose Lagercrantz.
De la Martinière, 2007. (Confessions)

L'auteur raconte la vie de son père Georges, surnommé Orge, à partir des enregistrements qu'il a laissé sur vingt-neuf cassettes vers la fin de ses jours : un homme au tempérament de feu, qui joue des poings dès son plus jeune âge, à tort ou à raison, qui rêve de s'enrichir dans une Allemagne secouée par maintes crises. A l'avènement du nazisme, l'antisémitisme devient religion d'état. De même, toute opposition au pouvoir est réprimée. Pour divers motifs, Orge goute aussi de la prison mais cela n'altère pas sa formidable soif de vivre. C'est à l'occasion d'un déplacement professionnel qu'il rencontre à Prague la fragile Anna dont il tombe amoureux et qui va lui procurer des papiers pour fuir en Suède alors qu'elle disparaitra en déportation. Loin dans son pays d'exil, Orge n'oubliera jamais celle qui lui a sauvé la vie.

Rose Lagercrantz utilise un style d'une grande simplicité pour camper ses personnages, cependant l'horreur de la toile de fond historique en ressort avec plus d'intensité. Elle dédie son livre à Anna, dont nous savons peu de choses ; elle essaie aussi de comprendre, par le biais de cette fiction, comment ont survécu les Juifs pendant la guerre. Son cheminement ne manque ni d'émotion ni d'efficacité. La collection " Confessions " propose ici, sans doute, son livre le plus réussi.

Robert Roussillon.

Lire au lycée professionnel, n°55, page 45 (09/2007)

Lire au lycée professionnel - Des baisers pour plus tard