Pistes de lecture

A l'ombre des Justes
Billet, Marie.
Elytis éditions, 2004

Ce livre, préfacé par le Docteur Pierre Fugain, Président de l'Association des Anciens Combattants de la Résistance en Isère, est un témoignage à plusieurs voix d'une histoire vraie de la dernière guerre, le destin croisé de citoyens ordinaires. L'auteure, Marie Billet, réside à Grenoble où elle exerce son métier d'éducatrice spécialisée. Elle a déjà rencontré de nombreux lycéens de la région grenobloise.

Egon Timar est un jeune roumain d'origine hongroise qui débarque à Paris en 1927. Avec ses frères, il monte une petite entreprise de maroquinerie, mais en 1940 sous les menaces antisémites il est obligé de s'exiler dans le sud-ouest puis à Grenoble où il débarque avec sa femme et son bébé et frappe à la porte du premier nom de sa liste de clients, un certain Pierre Brunet, qui l'accueille et l'aide à tout reconstruire. Sa fidélité et son soutien seront sans faille.

Louise est employée à la Préfecture, elle est mariée à un militaire, ils n'ont pas d'enfant. Elle croise Egon, lui procure de faux papiers ; ils se lient d'amitié et s'engagent activement dans la Résistance. Grenoble bénéficie d'un statut de ville calme et la présence des Italiens modère la tyrannie nazie, mais dès 1943 la traque des juifs se fait beaucoup plus pressante et Egon est à nouveau obligé de fuir. Pour mettre à l'abri leur enfant et se cacher plus facilement, Egon et sa femme demandent à Louise de garder leur petit Jean le temps nécessaire. Louise accepte et s'attache à cet enfant qui lui procure de grandes joies. Elle fait tout pour le protéger et lui assurer une sécurité maximum. Mais à la fin de la guerre les parents viennent rechercher leur enfant et c'est un déchirement ! Cependant de cette expérience bouleversante a surgi un évènement inespéré mais très désiré : Louise est enceinte ! " L'enfant confié, désormais restitué, avait-il permis à un autre d'advenir à son tour ? "

Pierre Brunet, Louise, et quelque 3000 citoyens non juifs reconnus en France font partie des Justes, ces résistants de l'ombre qui ont osé s'opposer à l'occupant et à sa doctrine nazie. Ils ont agi selon leur conscience et ont sauvé au péril de leur vie, des hommes et des femmes désignés à l'extermination.

A l'heure où le Président de la République et Madame Simone Veil inaugurent au Panthéon une plaque en hommage à ces Justes, il est bon de faire connaitre aux jeunes ce livre court, de lecture facile et émouvant. Il relate des faits réels qui touchent chacun d'entre nous, nous renvoie à notre responsabilité et à notre capacité de résistance.

Lire au lycée professionnel, n°54, page 45 (06/2007)

Lire au lycée professionnel - A l'ombre des Justes