Pistes de lecture

Le problème avec les maths
Catherine Leblanc.
Actes Sud, 2007. (Babel J)

"Je" est écrivain. De cette narratrice, on ne sait pas grand-chose, sinon qu'elle est disponible et accueillante. Dans ses placards, il y a du thé et du Nutella. Alors sa petite voisine de dix ans, Lola, vient goûter et dire la difficulté de trouver une place dans une famille avec parents, beaux-parents, demi-soeur et quart de frère, dire aussi le désir de grandir malgré la peur de quitter l'enfance. Joëlle, la maman de Lola passe en coup de vent et s'installe finalement devant une tasse fumante. Elle raconte son envie de réussir sa vie professionnelle et familiale et sa certitude de ne pas y arriver, ses relations avec Marc son mari et Jérôme son ex, sa crainte de voir s'éloigner son fils de quinze ans, ses conflits avec Lola. Marc offre l'apéritif et parle de Joëlle, de Thomas, son fils qu'il ne comprend pas. Lequel reste silencieux, à son habitude. Il y a aussi Aïcha, la copine de Lola, avec sa famille apparemment plus traditionnelle et un petit frère autiste qui modifie la donne. Jusqu'à Jérôme, le père de Lola, qui frappe à la porte pour parler de sa fille...

A travers la narratrice se dessine peu à peu une famille recomposée, compliquée, conflictuelle mais également émouvante et attachante, une famille où chacun essaie de faire de son mieux sans toujours y parvenir, pris dans l'urgence du quotidien et les aléas de la vie. Une famille normale, en somme. Ce livre décode les relations familiales, le couple, le passage de l'enfance à l'adolescence, les paroles trop lourdes et les non-dits, sans jamais être pesant ni didactique. Il est écrit sur un ton vif, enlevé, et les dialogues sonnent agréablement juste.

Corinne Sallée.

Lire au lycée professionnel, n°53, page 41 (03/2007)

Lire au lycée professionnel - Le problème avec les maths