Pistes de lecture

L'écharde
Duvivier Marianne, Giroud Franck.
Dupuis (Empreintes), 2005, 2006.

Le scénariste Franck Giroud développe une série de récits appelés Secrets qui se déroulent en France ou ailleurs en Europe, récits en lien avec des évènements et périodes historiques contemporains. Giroud, ce faisant

lève le voile sur des secrets de famille dont la révélation a des conséquences dramatiques pour les protagonistes et les témoins. Chacun des récits est dessiné par un auteur différent : plusieurs séries sont parues ou en cours de parution.

Dans L'écharde, Giroud aborde un des points les plus sensibles, les plus honteux de notre histoire : l'occupation allemande, les dénonciations, les rafles de juifs, l'internement dans le camp de Drancy, antichambre des camps de la mort.

A la fin des années soixante, le suicide de Robert Picot laisse sa famille désemparée, ses deux filles Annette et Hélène, dans le doute. Quelles peuvent être les raisons d'un tel geste ? L'enquête menée par Annette, sa fille aînée, à la recherche de ses origines, va la conduire à remonter le temps jusqu'aux années noires de l'occupation : née d'une mère juive, qui fut arrêtée sur dénonciation et embarquée dans un train pour les camps d'extermination, et élevée par sa tante qu'elle considérait jusqu'alors comme sa mère, elle découvre une horrible vérité qui va faire voler en éclat sa famille. Parallèlement, les premières manifestations étudiantes éclatent, prémices des événements de Mai 68.

Dessin efficace de Marianne Duvivier, scénario aux multiples implications de Franck Giroud, L'écharde, même si, parfois, les péripéties en sont difficiles à suivre, constitue une série très intéressante, abordant des évènements peu traités en BD.

Gérard Belle-Pérat.

Lire au lycée professionnel, n°53, page 39 (03/2007)

Lire au lycée professionnel - L'écharde