Pistes de lecture

L'aigle sans orteils
Lax.
Dupuis, 2005

Au début du XXe siècle, Amédée Fario, cycliste amateur, Pyrénéen d'origine, a pour objectif de courir le Tour. Pour pouvoir acquérir un vélo de course de marque, il va effectuer de nombreux portages pour le ravitaillement de l'observatoire du Pic du Midi, afin de financer son achat. Mais pris dans une tourmente de neige, la veille de Noël, les pieds gelés, il doit être amputé des orteils.

A force de volonté, avec l'aide de l'astronome Camille Peyroulet qui met au point des prothèses lui permettant de marcher et de pédaler, il peut réaliser son rêve. Amédée peut montrer, en 1913 et surtout en 1914, ses qualités ; toujours avec les meilleurs, il survole la grande étape des Pyrénées jusqu'à ce qu'une chute le prive de la victoire. Si tous les journalistes et ses adversaires sportifs lui prédisent un "grand" Tour 1915, en revanche la guerre va annihiler tous ses espoirs.

C'est un bel album qui rend hommage aux "géants" ou "forçats" de la route, selon les journalistes. L'auteur inscrit son intrigue dans le contexte des débuts de la grande boucle où la majorité des coureurs sont indépendants et doivent assurer leur propre assistance en plus des difficultés des étapes dont les plus courtes atteignent trois-cent-cinquante kilomètres. D'autre part, c'est une véritable aventure humaine que scénarise et dessine Lax. En effet, Amédée Fario doit faire de nombreux sacrifices, montrer une volonté de fer pour surmonter les obstacles, puis son handicap.

Le jeune coureur appartient à un village, à une époque ; Lax montre la vie, l'environnement, le milieu montagnard où la vie est difficile, mais pour Amédée rien n'est plus exaltant que le vélo et le Tour de France.

Cet album rend aussi hommage aux sportifs qui ont construit peu à peu la légende de cette course cycliste. La justesse des situations, l'ambiance de la course, l'originalité du scénario concourent à faire de L'aigle sans orteils, sans doute le meilleur album produit par Lax, une réussite indéniable.

Gérard Belle-Pérat.

Lire au lycée professionnel, n°49, page 34 (09/2005)

Lire au lycée professionnel - L'aigle sans orteils