Dossier : La photographie

L'île Dollo
Philippe Dollo et Frédéric-Yves Jeannet.
Editions Léo Scheer, 2005

A New-York, à l'ouest de l'East River, "désamarrée de Manhattan", reliée à Long Island City par un pont, se trouve l'île Franklin Delano Roosevelt, rebaptisée récemment ainsi en hommage à ce président que les Américains admirent tant, après avoir porté le nom de son propriétaire, Blackwell, puis s'être appelée Welfare Island, parce que c'est là que la ville avait relégué dans ses institutions sociales fous, criminels, incurables et contagieux. L'écrivain Frédéric-Yves Jeannet y a habité pendant six ans. Le photographe Philippe Dollo l'a photographiée, on a envie de dire, sous toutes les coutures. Le livre est né de cette rencontre entre un paysage qui imbrique quartiers, industries et derniers lambeaux de nature, un photographe et un écrivain. Les photos, en noir et blanc, sont magnifiques. L'île y apparait tantôt comme un jardin, tantôt comme un lieu abandonné, tantôt comme un quartier chic avec jolies villas, tantôt comme une zone industrielle, tantôt comme un prolongement de la mégapole avec ses gratte-ciels. Le texte mêle éléments autobiographiques, bribes d'histoire, descriptions de paysages, commentaires sur le texte en train de s'écrire. Le lecteur a l'impression de faire un voyage mystérieux dans des lieux connus - on retrouve les clichés sur New York - que la photographie et l'écriture redessinent.

Lire au lycée professionnel, n°48, page 10 (06/2005)

Lire au lycée professionnel - L'île Dollo