Pistes de lecture

A la guerre comme à la guerre
Ungerer, Tomi.
Ecole des loisirs (Médium), 2002

Ouvrage autobiographique, ce livre de Tomi Ungerer est constitué, comme l'indique le sous titre, de dessins et souvenirs d'enfance. C'est à travers le regard d'un enfant que la vie de famille est vécue. L'intérêt supplémentaire de ce récit s'appuie sur la situation particulière de Tomi Ungerer : il est Alsacien.

L'Alsace a connu tout au long de la période contemporaine un sort particulier : annexée à l'Allemagne de 1870 à la fin de la Première Guerre mondiale, elle redeviendra française de 1918 à 1940 ; la débâcle et l'occupation en referont une province allemande et la victoire contre le nazisme en 1945 une région française, définitivement. Le rattachement successif à deux nations antagonistes se traduit par un processus d'intégration (langue allemande obligatoire et interdiction du français, utilisation du français et abolition de l'alsacien), vécu souvent comme un jeu par Tomi Ungerer qui a 9 ans en 1940. Il réagit en Allemand à l'école et à l'extérieur, conserve son appartenance française à la maison (langue, manières, jeux...) et cultive avec ses copains sa situation d'Alsacien. Il doit gérer toutes ces contradictions, ce qui se traduit par des situations cocasses, difficiles ou dramatiques. Les relations entre population et soldats allemands, ceux qui acceptent l'intégration et ceux qui la refusent, permettent à l'auteur de dresser un tableau contrasté de l'Alsace pendant cette période. Le texte est illustré par des photos de famille, des documents d'époque et des dessins de l'auteur, soigneusement conservés par sa mère... De lecture facile et plaisante, cet ouvrage constitue une approche et une vision intéressantes de l'Occupation et de la Seconde Guerre mondiale.

Gérard Belle-Pérat.

Lire au lycée professionnel, n°47, page 36 (03/2005)

Lire au lycée professionnel - A la guerre comme à la guerre