Pistes de lecture

La traversée de la nuit
Gaulle Anthonioz, Geneviève de.
Seuil, 1998

Le 20 juillet 1943, Geneviève de Gaulle Anthonioz est arrêtée par les Allemands et déportée au camp de Ravensbrück. Le 29 octobre 1944, elle est enfermée dans un des cachots du camp, appelé bunker, et y restera 45 jours. Solitude, privations, souffrance. C'est cette nuit qu'a racontée, cinquante ans après, la fondatrice d'ATD Quart Monde, aujourd'hui décédée. Le livre est bouleversant, non pas parce qu'il évoque la barbarie, mais parce qu'il fait partager au lecteur l'expérience intérieure de celui qui vit dans l'inhumanité la plus sombre : l'angoisse, la peur, la solitude, mais aussi les souvenirs et les rêves, les joies et les espérances qui permettent de ne pas sombrer complètement, de résister.

Marie-Cécile Guernier.

Lire au lycée professionnel, n°47, page 36 (03/2005)

Lire au lycée professionnel - La traversée de la nuit