Dossier - "Rions ensemble : l'humour à l'école"

Éc"rire" est un Jeu d'enfant

Liliane Baron, enseignante à la retraite, animatrice du projet et Jean-Marc Delteil, ingénieur, membre fondateur d'iPagination (education@ipagination.com)

Forte de son expérience sur le site www.ipagination.com, un site communautaire dédié à l'écriture et aux auteurs, l'équipe d'iPagination a souhaité en élargir le principe aux enfants notamment dans un cadre scolaire.

En effet, constatant l'arrivée de jeunes adolescents sur le site et dans le contexte de l'année du numérique à l'école définie par le ministre de l'Éducation nationale, un projet innovant de classe d'écriture numérique a été lancé.

Le projet dénommé "Écrire est un jeu d'enfant" a été conçu en conformité avec les instructions officielles, avec le souci d'offrir à chaque enseignant une approche originale, pluridisciplinaire et interactive de la production d'écrits. À l'heure où le débat se passionne autour des MOOC (Massive Open Online Course) ou classes inversées, iPagination propose une alternative, celle de la diffusion et du partage des contenus réalisés par les classes, dans lesquelles les élèves deviennent "acteurs" du monde numérique et non plus seulement "consommateurs" de savoirs.

Pour cela, une plateforme spécifique, iPagination Éducation : http://education.ipagination.com, a été déployée. Afin d'assurer la sécurité, les accès ne sont délivrés qu'aux enseignants ou éducateurs qui en garderont la maîtrise pour la diffusion de documents produits par les classes qu'ils animent.

Ainsi mieux considérés, enfants et enseignants peuvent y partager leurs apprentissages au sein d'une communauté élargie et cette aventure, tant individuelle que collective, doit permettre à chacun de s'épanouir en donnant le meilleur de lui-même.

Nous invitons toutes les classes intéressées, même en cours d'année scolaire, à rejoindre le projet qui a non seulement pour but de former les élèves aux usages du monde numérique, mais aussi de les attirer vers la lecture et l'écriture.

Une démarche pédagogique innovante

iPagination valorise les écrits et favorise l'estime de soi.

D'une part, grâce aux outils numériques (PC, tablettes, etc.) chaque oeuvre bâtie dans le cadre scolaire, quelle qu'en soit la nature - fiction ou documentaire - devient oeuvre de création à part entière destinée à informer et faire rêver.

D'autre part, grâce aux outils de communication (Internet, plateforme communautaire, réseaux sociaux...), la mise en ligne d'écrits de tous ordres permet non seulement une diffusion au plus grand nombre (famille, amis...) mais permet aussi des échanges entre les groupes inscrits, et ceci sans limitation de frontières.

Les élèves de tous les continents, de langue française, ou apprenant celle-ci, peuvent interagir et communiquer entre eux, partageant ainsi leurs cultures, leurs savoirs et savoir-faire.

L'ambition est de créer des échanges entre classes afin qu'elles viennent se lire, se commenter, donner un ressenti qui peut être différent selon les origines ; c'est aussi l'opportunité pour les enfants de se faire des amis à l'autre bout du monde.

Si cette approche est immédiatement comprise des enfants, elle n'en demeure pas moins difficile à mettre en oeuvre dans la pratique, car elle doit être comprise et partagée.

Pour cette année scolaire, en phase expérimentale et de montée en charge, nous proposons aux enseignants de venir déposer leurs documents, l'équipe d'animation se chargera de les commenter et d'en assurer la promotion.

D'une aide aux enseignants dans la maîtrise des nouveaux moyens de communication...

Contrairement à un blog, pour lequel la gestion voire la conception de pages prennent du temps, le site iPagination Éducation, par la mise à disposition de sa plateforme permet à l'enseignant de s'affranchir de questions techniques pour se centrer sur l'essentiel, à savoir l'acquisition par les élèves des connaissances et des apprentissages.

Pour compléter cet accompagnement dans l'univers numérique iPagination propose des fiches pratiques pouvant être utilisées directement.

...à une démarche collaborative

Au-delà des apprentissages liés à la maîtrise des nouveaux moyens de communication, nous pensons que rassembler des expériences diverses sur une même plateforme collaborative est de nature à encourager de nouvelles classes à se lancer dans de tels projets.

Des "portraits de classes" doivent permettre à ceux qui les diffusent de valoriser leur projet et à ceux qui le souhaitent de découvrir des initiatives.

En offrant cette visibilité, l'équipe d'iPagination fait le pari qu'après avoir suivi le parcours d'autres classes, des enseignants puissent à leur tour montrer aux parents et à l'équipe pédagogique tout l'intérêt que chacun peut retirer d'une démarche d'écriture ouverte sur le monde numérique.

Cette collaboration entre tous les acteurs est souhaitée et encouragée par l'équipe d'animation. Ainsi si certains enseignants souhaitent faire partager des contenus à vocation pédagogique ou sur les usages du numérique, nous aurons à coeur de les étudier et, selon leur degré de pertinence, de les diffuser.

Le projet sur le thème de l'humour

Afin d'amorcer le dispositif, l'équipe d'iPagination a élaboré un projet de classe d'écriture sur le thème de l'humour.

Pour en connaître le détail nous vous invitons à vous rendre sur le site, rubrique Ressources/Projet de l'année : http://education.ipagination.com/aide/conseil-pour-auteurs-ens

Il est conforme aux instructions officielles répondant aux exigences du cycle 3 et peut être adapté aux compétences qui relèvent des classes des collèges. Il pourrait ainsi favoriser un projet de liaison CM2-6e. Nous l'avons transmis par voie de messagerie directe à plus de 500 destinataires de l'Éducation nationale, et la démarche a été présentée au plan national.

Quelles réflexions nous ont conduits à retenir le thème de l'humour ?

Nous sommes partis du principe que pour fédérer l'ensemble des partenaires du monde éducatif autour de notre projet d'écriture, il fallait que celui-ci soit attrayant pour tous, enseignants, éducateurs et élèves. Il nous fallait donc concilier le plaisir et le sérieux, le jeu et les apprentissages. Dès lors, l'humour est apparu comme une évidence et nous avons retenu ce thème, rarement traité dans la réalité...

L'humour comme vecteur d'écriture

L'humour nous tient particulièrement à coeur car il instaure une distanciation salutaire aux événements de la vie quels qu'ils soient tout en favorisant, dans un respect de tous une ouverture d'esprit plus grande. En effet, l'humour peut casser les idées reçues et ouvrir les esprits à plus de sagacité et de discernement. Nous ne développerons pas plus avant ces réflexions qui ne font que justifier si besoin est, notre attrait pour ce choix.

L'humour du point de vue de l'enseignant

Un thème attrayant

L'évocation de ce thème a rapidement suscité un intérêt de la part des enseignants qui en ont eu connaissance, notamment de ceux qui ont en charge une classe au profil "atypique" regroupant des élèves en échec scolaire voire en situation de décrochage. L'humour apparaît à ces professeurs comme un vecteur qui permet de favoriser les apprentissages en dédramatisant leur approche. Il participe à l'instauration d'une atmosphère de détente et de mise en confiance des élèves, ainsi plus réceptifs et communicatifs.

Quel que soit le profil de la classe, ce climat de bienveillance, avec peut-être la promesse de quelques échanges amusants entre les protagonistes, éveille l'attention et favorise la transmission des savoirs et savoir-faire. Les séances développées dans le projet ont tout de même pour objectifs, non pas de rire pour rire mais bien d'acquérir des compétences en compréhension de l'écrit, en communications orale et écrite, en étude de la langue (vocabulaire, grammaire, conjugaison, orthographe), en sciences et technologie et en éducation civique. Les enseignants ont donc l'assurance de ne pas "perdre leur temps" au développement d'un projet riche et ambitieux. Ce dernier point qui renvoie à la difficulté de l'exercice sera développé dans le paragraphe concernant l'humour vu par les enfants.

La transversalité

Notre site est dédié aux écrits. Publier des textes drôles n'est en rien en contradiction avec notre passion première, les "belles lettres". En effet, le thème de l'humour a ceci de particulier qu'il est transverse aux genres littéraires.

Fables, théâtre, nouvelles, romans... peuvent être abordés sous ce regard particulier... Si le rire est capteur d'attention, il ne remet nullement en question le genre étudié.

Au surplus il permet d'aborder des genres qui ne le sont traditionnellement pas à des fins éducatives.

La plupart des auteurs et non des moindres, comme Molière mais aussi bien d'autres auxquels nous faisons référence dans chacune de nos séquences, ont abordé, sous une forme ou sous une autre, le thème de l'humour dans leurs oeuvres. En choisissant ces écrits spécifiques, il est tout à fait possible de remonter aux sources de l'écriture de l'auteur et son oeuvre.

Un thème difficile

Mais il faut aussi le reconnaître, l'humour est un sujet qu'il semble ardu d'aborder sans être débordé... Il convient donc de l'inscrire dans un projet d'ouverture sur le monde, fenêtre qu'offre iPagination Éducation où chacun au sein de la classe a un rôle et un intérêt visibles par tout internaute se connectant sur le site. Nous y reviendrons.

Le professeur peut craindre de déclencher un rire trop présent difficile à contenir du fait même qu'il peut être amplifié par le phénomène de groupe. Mais l'instauration de règles (écouter, interdire et s'interdire toute remarque blessante...) et de gestes simples (respirer profondément pour retrouver son sérieux, se concentrer sur soi en visualisant sous la dictée du professeur les différentes parties de son corps, taper un rythme en choeur fort puis de plus en plus doucement jusqu'au silence...) dès le début de l'année, s'appuyant sur les règles de vie commune établies par l'établissement ou propres à la classe, sont des cadres à rappeler. Il est par conséquent certes, indispensable de favoriser la communication par l'humour, mais il faut aussi savoir la stopper pour revenir à un mode de fonctionnement plus courant. D'ailleurs, dans une classe où les limites ont clairement été instaurées depuis les premiers jours de classe, le soudain silence du professeur que l'on a appris à apprécier, suffit généralement au retour au calme. Chaque apprenant par le plaisir éprouvé a intérêt à voir l'expérience perdurer et les plus jeunes apprendront très vite la limite entre l'humour et l'insolence ou l'irrespect.

Un choix à expliquer

On pourrait prétexter la légèreté de ce choix, contraire en premier abord au sérieux de bon aloi d'une démarche pédagogique, et être ainsi confronté au scepticisme des parents notamment. En effet, traditionnellement, le jeu et le rire appartiennent au domaine du divertissement, récompense d'un travail accompli. Pourtant et paradoxalement, pour favoriser l'attention et l'adhésion des enfants, les adultes leur prédisent tous les bienfaits d'une activité : "Tu verras, tu vas bien t'amuser !".

Il conviendra dès lors de fournir aux détracteurs du projet, une argumentation, vérifiable par tous, basée sur le constat que le jeu est la principale source d'apprentissages de l'enfant depuis son plus jeune âge et qu'il est à l'origine de l'acquisition rapide et naturelle de compétences variées en maints domaines. On démontrera aussi sans mal, aux personnes réticentes tous les bienfaits de la pratique au quotidien de l'humour par l'instauration d'un climat de classe agréable, détendu rapprochant les partenaires dans une confiance mutuelle, nécessaire aux apprentissages. À cette fin les précurseurs sur le site montrent la voie et ils pourront servir d'exemples aux projets à venir.

L'humour du point de vue de l'élève

L'univers numérique et le jeu

Les jeunes d'aujourd'hui sont attirés par toutes les "nouvelles technologies"... qui ne sont nouvelles que pour les adultes qui ont grandi sans elles.

L'attrait des élèves pour tout ce qui touche à l'univers du numérique lié à celui l'humour prend sa source dans la découverte de ce monde infiniment riche et surprenant. Chaque connexion est une invitation aux voyages vers d'autres lieux, d'autres gens, d'autres possibles et ce, souvent par le jeu et ses déclinaisons : jeux de simulation, jeux en ligne... jeux de mots, jeux d'esprit...

Un rire pas si facile

Nous sommes bien conscients qu'il est plus facile de rire que de faire rire. Et que le "faire rire" nécessite une créativité qu'il faut développer et nourrir. C'est pourquoi notre projet part toujours de la lecture et donc du rire pour arriver ensuite par appropriation des structures et par mimétisme, au faire rire. Ce n'est pas simple. D'où l'idée du jeu pour développer le "je", selon une progression qui part du jeu d'écriture "à la manière de..." à l'écriture d'un fait divers drôle, en passant par les blagues.

Nous savons aussi que dans tout jeu, le plaisir ne s'explique pas, de même que ce qui est drôle perd de son sel dès lors qu'on le traduit. C'est dans les non-dits ou une rupture orale ou écrite avec la pensée logique que l'humour prend toute saveur. Mais, les réactions propres à chacun amènent des réflexions sur le "pourquoi il rit et pas moi ?". Ainsi l'interrogation favorise, par la confrontation avec les diverses réactions déclenchées autour de soi et sur le site, le développement de la créativité, de la vivacité d'esprit par une forme d'entraînement à mettre en réseau des savoirs, à créer des liens, à faire des inférences. La rencontre, le classement, le partage des formes d'humour va permettre d'affiner et développer ainsi des compétences liées à la compréhension des écrits et permettre via la reformulation par le partage d'histoires drôles, la production d'écrits humoristiques.

Un rire à partager

L'humour est une expression qui se partage, qui s'échange, qui voyage dans la bonne humeur... via les mots. N'oublions pas que nous sommes des passionnés de mots, des grands, des petits, des gros, des beaux et des bons. Notre site se propose de les recevoir, les donner à voir, les partager, les véhiculer, y compris en direct grâce à l'outil "chat" que nous mettons à disposition des comptes classes. Nous savons déjà que les classes, qui nous ont fait l'honneur d'inaugurer notre espace, sont sensibles à ce partage. Les relations s'établissent timidement. Les écrits, humoristiques notamment, commencent à voyager, à se partager, certains éveillant un attrait particulier, suscitant l'envie à d'autres de "faire aussi comme eux". Les premières productions nous ravissent. Elles sont la preuve que les élèves donnent le meilleur d'eux-mêmes. Ils ont compris que leurs écrits dépassant les murs de leur classe, il leur fallait publier des textes de qualité. Pari gagné.

En guise de conclusion partielle...

Au coeur des possibles de l'univers numérique, l'utopie n'est plus un rêve, elle est un avenir qui se crée au présent...

Ce projet débute sous les meilleurs auspices. L'aventure ne fait que commencer, et le voyage s'annonce riche de bons souvenirs et d'éclats de rire. Vous venez avec nous ? Nous vous attendons...

Lire au collège, n°95 (02/2014)

Lire au collège - Éc"rire" est un Jeu d'enfant