Note de lecture

Pourquoi je suis devenue une fille
Marion Achard, Vincent Caut (illustrations).
"Cadet", Actes-sud junior, 2013

Fils d'un candidat aux élections présidentielles et opposant à un régime autocratique africain, Amadou doit se déguiser en fille pour sa sécurité. À l'école, il est donc Aminata, s'habille en robe et porte une perruque.

Pendant la récréation, je file aux toilettes et referme la porte en bois derrière moi. Je regarde la cuvette, tenté par l'idée de faire pipi debout. C'est pratique... mais ça fait du bruit. Et ma mère me l'a formellement interdit ! Une petite voix au fond de ma tête me répète : "Fais pipi assis. Ne te gratte pas entre les jambes. Garde ta barrette. Ne joue pas au foot. Reste avec les filles. Ne parle pas trop. Ne te fais remarquer. Ne parle jamais de ton frère. Ne rigole pas trop fort".

S'ensuit une scène savoureuse dans laquelle Amadou est bien puni d'avoir dérogé à la règle !

Se cacher, mentir, tout cela pèse à Amadou, mais le plus difficile est d'entendre la jolie et malicieuse Fatou l'appeler avec un "Venez, les filles !". Alors quand celle-ci répond à la maîtresse qui demande ce que chacun voudra faire plus tard qu'elle sera "la femme du fils du président", Amadou se prend à rêver qu'elle a percé son secret. Mais la situation devient risquée. Il va falloir partir...

Ce roman est très drôle mais la menace qui pèse sur Amadou/Aminata est toujours en toile de fond. On sent une tension tout du long du récit. Ce mélange d'humour et de suspens en fait un petit roman très agréable qu'on lit d'une traite.

Il est à proposer à tous les élèves dès la 6e, qui rigoleront bien aux mésaventures du personnage principal, et permet d'aborder un sujet plus sérieux : la question des régimes autoritaires en Afrique. Une ouverture sur d'autres réalités que la notre pour les enfants curieux et ouverts sur le monde.

Mots-clés : Afrique, élections, humour, secret

Delphine Dussert.

Lire au collège, n°93 (05/2013)

Lire au collège - Pourquoi je suis devenue une fille