Dossier : l'Antiquité

Athènes, haut lieu de la lecture cursive en 6e

Réaliser un livre-accordéon et une bande annonce

Catherine Favero

Cet article s'inscrit directement dans le prolongement de celui qui était paru dans le numéro 71 de Lire au collège, sous le titre : " Sorciers et sorcières au rendez-vous de la lecture cursive en 5e ". Notre propos, toujours axé sur la lecture cursive, ne reprendra pas les éléments généraux de réflexion que nous avions déjà apportés lors de ce numéro. Rappelons néanmoins que la lecture cursive fait l'objet d'une " restitution " mais que " ses formes d'évaluation restent absolument libres, elles doivent être variées, acceptées et inventives " (cf. page web des IPR de lettres de l'académie de Toulouse le 10 mars 2005 : http://pedagogie.ac-toulouse.fr/lettres/ipr/pages/).

Dans cet état d'esprit, à partir du roman de littérature de jeunesse intitulé Le messager d'Athènes d'Odile Weulersse, nous présenterons deux restitutions qui sortent des sentiers battus et permettent de parcourir d'autres champs de compétences que ceux qui sont évalués dans la traditionnelle et parfois rébarbative fiche de lecture.

Les restitutions que nous proposons ne concernent pas une tranche d'âge particulière, elles ont été pratiquées et expérimentées aussi bien par des élèves de 6e que de 3e aussi n'avons-nous pas hésité à reprendre l'un des travaux présentés dans le numéro antérieur, le livre-accordéon, cette fois-ci " fabriqué " par des élèves de 6e.

Première proposition de restitution : le livre-accordéon

A la maison, les élèves ont trois semaines pour créer un "livre-accordéon" à partir de la fiche de consignes distribuée en classe (annexe 1). Le livre-accordéon est constitué de plusieurs volets qui sont autant de fenêtres ouvertes sur l'histoire. Le premier et le deuxième volets sont la première et la quatrième de couverture qui ont été photocopiées, découpées et collées sur du papier Canson. Ainsi chaque accordéon a le format du livre choisi.

Cet exercice non seulement rend compte de la lecture et de la compréhension du roman mais privilégie aussi la créativité, et permet de mettre en valeur l'habileté et les qualités de soin de l'élève. Celui-ci, parti de l'objet-livre, en arrive à faire vivre un autre objet, unique en son genre, qui permet d'allier l'intellect au manuel et de laisser une trace "matérielle" de sa lecture, qui sera exposée au CDI ou en classe.

Deuxième proposition : la bande-annonce

Il s'agit d'un travail qui s'apparente par sa présentation à celui du livre-accordéon. En effet, la bande-annonce est constituée d'un certain nombre de volets découpés dans du papier Canson, comme le livre-accordéon. En revanche ces derniers ne se déplient pas horizontalement mais verticalement et se déroulent ainsi qu'une bande-annonce filmique, chaque volet correspondant à un épisode-clef de l'histoire.

Cet exercice en appelle à une lecture " active " de l'élève. Il doit en effet, tout au long de sa lecture, repérer les passages qui donneront envie aux lecteurs de sa bande-annonce de lire le livre ! Le livre-accordéon demande de faire une synthèse personnelle rédigée correctement par l'élève, sur les personnages principaux de l'intrigue, alors que la bande-annonce est essentiellement constituée d'extraits du roman. Les élèves qui ont des difficultés à s'exprimer par écrit se trouveront moins pénalisés par ce travail, même s'il leur est demandé de situer rapidement le passage sélectionné et d'indiquer les motifs de leur choix. Comme pour le livre-accordéon, les élèves ont trois semaines pour réaliser la bande-annonce à partir de la fiche de consigne et d'évaluation qui est, bien sûr, lue et expliquée en classe. (Annexe 2)

Lorsque l'on a déjà fait fabriquer des restitutions de ce genre, et que l'on en a conservé quelques exemplaires des années précédentes, il est toujours stimulant d'en apporter aux élèves et de leur montrer " concrètement " en quoi consiste le nouveau travail de lecture que l'on exige d'eux. La première fois, ils peuvent être déroutés ; mais ensuite, comme le professeur qui prendra goût et plaisir à noter leur réalisation, ils se prendront au jeu de la lecture cursive que chacun n'identifiera plus à un rébarbatif parcours du combattant !

En guise de conclusion

Les professeurs qui ont eu la gentillesse de nous prêter les travaux de leurs élèves ont choisi Le messager d'Athènes car il obtient régulièrement l'adhésion et l'engouement de la majorité des élèves, qui s'attachent très vite au personnage de Timoklès et suivent avec intérêt les différentes péripéties du héros, qui emmène ses jeunes lecteurs à travers la Grèce du Ve siècle avant Jésus Christ.

Laetitia Genand-Métral, enseignante au collège La Salle en Haute-Savoie a choisi de faire lire ce roman alors que les élèves abordaient l'Antiquité en cours d'histoire. Le professeur de cette matière a pu entièrement tirer profit de cette lecture pour dynamiser son cours. En effet, la vie des Grecs à cette époque-là est très bien restituée dans le roman et le vocabulaire tout à fait adapté aux élèves de 6e leur permet de comprendre rapidement le fonctionnement de la démocratie athénienne et de cette partie du monde antique.

Myriam Lefèbvre, professeur de lettres, au collège Démotz de la Salle, également en Haute-Savoie, a décidé de donner ce roman à lire à ses élèves en parallèle à sa 6e séquence intitulée : " Entrer dans le monde de l'Antiquité grecque ! " qui comprend entre autres quelques extraits de l'Odyssée, mettant en scène un voyageur, ô combien célèbre !

Souvenons-nous que la lecture cursive doit être pensée comme un espace de liberté pour le professeur de lettres, qu'elle peut en effet devancer ou prolonger une séquence ou bien, selon l'occasion, en être " décrochée ". Elle peut être l'occasion d'échanges interdisciplinaires et nous n'avons pas fini de décliner ses différentes variations. Suite au prochain numéro.

Les travaux d'élèves ont été réalisés dans les classes de Myriam Lefèbvre et Laetitia Genand-Métral

Annexe 1 : fabriquer un livre-accordéon d'après Le messager d'Athènes d'Odile Weulersse

Objectif et consignes

Fabriquer un accordéon en feuilles Canson du format du livre en utilisant du scotch.

1ère de couverture

Soit photocopier la 1ère de couverture du roman choisi.

Soit créer une autre 1ère de couverture en accord avec le sujet du livre.

1ère et 2ème pages

- Choisir trois passages caractéristiques du roman d'une dizaine de lignes maximum, les situer par une petite phrase et les recopier sans faute.

3ème page

Faire la carte d'identité du héros :

  • Nom
  • Prénom
  • Age
  • Portrait physique
  • Caractère

4ème page

Faire la carte d'identité d'un autre personnage au choix et justifier ce choix.

5ème page

Dire pourquoi vous avez aimé ou non ce roman en trouvant des arguments :

"J'ai aimé ce roman parce que d'abord ..., ensuite..., enfin... ou je n'ai pas aimé...".

4ème de couverture

Photocopier la 4ème de couverture du roman choisi.

Illustrez votre accordéon comme vous le souhaitez.

Ce travail sera noté selon les critères suivants :

  • Propreté, écriture
  • Orthographe
  • Illustrations, originalité, fantaisie
  • Pertinence des passages choisis
  • Pertinence des arguments trouvés

Bonne lecture et bon courage !

Annexe 2 : fabriquer une bande-annonce d'après Le messager d'Athènes d'Odile Weulersse

La bande-annonce d'une oeuvre est la présentation que l'on en fait à partir d'une sélection des meilleurs passages.

Consigne

Fabriquer sur des feuilles Canson, sur le modèle des bandes-annonces de films, un dépliant comportant six volets réalisés à l'aide d'extraits et de quelques illustrations bien choisies qui devront donner envie de lire le livre. Sur la première et la dernière page du dépliant, réalisé au format du livre lu, figurera la photocopie de la 1ère et de la 4ème de couverture (vous avez aussi la possibilité de réinventer la 1ère de couverture si vous le souhaitez). Les extraits, sélectionnés puis recopiés ou éventuellement photocopiés et collés, ne doivent pas être trop longs et doivent mettre en valeur un aspect important de l'histoire ; ce sont des flashs ordonnés suivant l'histoire et non des pavés de textes. Pour chaque extrait, rappelez rapidement de quel moment de l'histoire il s'agit et pour quels motifs vous l'avez sélectionné : particularité du ton, caractère d'un personnage, moment drôle ou émouvant, action importante, etc.

Evaluation

  • Présentation soignée, lisibilité, mise en page (4 points)
  • Respect des consignes (6 volets, 1ère et 4ème de couverture encadrant les 4 volets du centre, sélection de 3 à 5 extraits écrits ou découpés avec soin) (2 points)
  • Pertinence des extraits choisis (5 points)
  • Respect de l'ordre chronologique de l'histoire, choix d'extraits couvrant l'intégralité du récit (3 points)
  • Présence d'illustrations (photocopiées ou personnelles) pertinentes et bien disposées dans la page (4 points)
  • Originalité (2 points)

Travaux d'élèves

Lire au collège, n°77, page 16 (06/2007)

Lire au collège - Athènes, haut lieu de la lecture cursive en 6e