Notes de lecture

Feuille de Verre
Kebir M. Ammi.
Gallimard, 2004, (Scripto)

Feuille de Verre ignore son âge et s'il lui reste de la famille. Il parcourt inlassablement les rues de Tanger depuis qu'il a fui Oujda, à l'autre bout du pays. S'il ne possède rien, il ne se prive pas pourtant de dilapider l'argent gagné dans des petits boulots et fraye avec une drôle de faune : le Docteur, Tebjé l'écrivain public, le Monstre Bicéphale qui garde la porte du Club Med, les femmes de mauvaise vie. Omniprésents, les Tendres, des policiers qui ne lui accordent aucune foi et le frappent à la moindre occasion. Le plus incroyable dans cette vie de vagabondage et de liberté se produit : un journaliste lui propose de l'argent pour écrire sa vie ! Feuille de Verre sait déjà qu'il ne dira pas tout, pour qu'une fois sa vie couchée sur le papier, elle ne cesse pas de lui appartenir. Feuille de Verre émeut, bouleverse et enchante par sa capacité à survivre dans le plus grand dénuement. Tous les enfants des rues n'ont certes pas cette chance mais il est hanté par cette ville qui est toujours en filigrane du récit : Tanger. (3e)

Robert Roussillon.

Lire au collège, n°68, page 30 (11/2004)

Lire au collège - Feuille de Verre