Dossier - (En)quête d'identités : du moi aux autres

Marie-Antoinette à fleur de peau
Éric Simard.
Oscar Éditions, 2006

Qui était Marie-Antoinette, quelle part de responsabilité a-t-elle, au côté de Louis XVI, dans les événements qui ont conduit à la Révolution française et à la fin tragique du couple royal ?

Éric Simard, à partir de la correspondance de Marie-Antoinette et de sa mère, l'impératrice Marie-Thérèse d'Autriche, a construit une biographie romancée très originale, qui fait entrer le lecteur dans l'intimité de la souveraine. Pour cela, il revient sur son éducation, son mariage, sa vie à la cour, en donnant la parole à deux voix qui se répondent. L'une, à la première personne, est la voix de Marie-Antoinette, qui se raconte. L'autre voix, plus objective, en écho, tel un choeur grec, vient contrebalancer le point de vue de la reine en l'interpellant : "Comment est-ce possible ? Comment avez-vous pu en arriver là, Antonia ? Vous à qui tout était promis ?". Ce dialogue imaginaire, plus efficacement que ne le ferait un travail d'historien, nous introduit dans le quotidien de cette adolescente de 15 ans, coupée de ses racines et projetée brutalement dans une époque en ébullition qu'elle ne pouvait comprendre, avec, pour seul viatique, quelques clés pour s'intégrer à la cour du roi de France.

Jamais l'auteur ne révèle qui est ce narrateur mystérieux si bien informé. Seuls quelques indices indiquent qui il n'est pas. Une partie du plaisir de lecture de ce livre se trouve là : percer l'identité de cette voix, rechercher dans des sources historiques de qui il pourrait s'agir, reprendre ce texte écrit tout en finesse, pour y découvrir une éventuelle piste.

Voilà donc une biographie passionnante, vivante et rigoureuse sur le plan historique.

Mots-clés : Marie-Antoinette, Révolution française / À conseiller à partir de la 4e et après

Lire au collège, n°96 (05/2014)

Lire au collège - Marie-Antoinette à fleur de peau