Séquence "Antiquité et dessin de presse"

Objectifs :

  • Comprendre que les dessinateurs de presse émettent des points de vue sur l'actualité.
  • Découvrir des figures de style et des procédés : métonymie, métaphore, allégorie, stéréotype.
  • Étudier la permanence de thèmes antiques à travers le dessin de presse.
  • Permettre d'acquérir et/ou de développer des compétences en informatique : utilisation d'Internet, découverte et utilisation de différents sites.
  • Découvrir l'histoire de la caricature.

À première vue, les élèves ne voient pas les rapports entre ces deux domaines. Ils se doutent bien que les journaux n'existaient pas dans le passé quoiqu'on puisse leur parler des Acta diurna à Rome.

On essaie de faire émerger par la discussion les notions de satire et de caricature et on peut alors à partir d'une recherche sur Internet ("caricature et Antiquité") ; on découvre l'ouvrage de Champfleury sur la caricature antique et les rares caricatures trouvées en Italie romaine :

On peut leur montrer que dès l'Antiquité égyptienne les artisans utilisaient l'animalisation et l'inversion, procédés toujours en usage aujourd'hui :

On leur fait également découvrir que le mot caricatura (de l'italien caricare, charger, exagérer) qui a été employé pour la première fois dans la préface d'un album d'Annibal Carrache en 1646 et a donné les mots français charge et caricature (ce dernier mot apparaissant pour la première fois dans les Mémoires de d'Argenson en 1740) est originaire du gaulois carrus, "char" :

On aborde ensuite à l'aide d'exemples les caractéristiques du dessin de presse, combinatoire de signes et de figures de rhétorique dont les noms sont d'origine grecque comme allégorie, métonymie, synecdoque, métaphore...

On leur montre, à travers des caricatures représentant Marie-Antoinette sous la forme de Harpies, comment on a eu recours aux monstres antiques pour dévaloriser des personnages.

On leur fait découvrir en enlevant les légendes des reproductions quels personnages antiques Daumier a caricaturé dans sa série Histoire ancienne et quels procédés il a utilisé :

On leur fait prendre conscience ensuite que les dessinateurs de presse utilisent souvent des personnages, des symboles, des stéréotypes connus des lecteurs afin que ceux-ci comprennent rapidement leurs messages.

Une recherche d'images avec l'équation "dessins de presse faillite Grèce" donne des résultats significatifs. On peut demander aux élèves de choisir trois dessins et d'expliquer les éléments antiques (personnages, oeuvres d'art, monuments) que le dessinateur a utilisés.

Grâce à des recherches iconographiques faites en liaison avec le professeur documentaliste, on peut compléter le corpus et proposer aux élèves de retrouver quels personnages ou scènes de la mythologie ont été réutilisés par les dessinateurs.

Enfin on peut travailler sur la permanence d'un thème comme celui de l'hydre de Lerne à partir de :

Lire au collège, n°95 (02/2014)

Lire au collège - Séquence "Antiquité et dessin de presse"