Notes de lecture

Parole
Revue de l'institut suisse Jeunesse et médias, janvier 2009

La couverture nous promet un univers délicat : il s'agit d'une oeuvre de Bernard Jeunet, qui sculpte le papier et photographie ses créations pour réaliser des albums. Son interview est en ouverture de ce numéro.

Nous partons ensuite découvrir la littérature jeunesse aux Etats-Unis. Etienne Delessert (responsable entre autres du site Ricochet-jeunes.org) dresse un tableau pessimiste d'un monde où seul faire du fric compte. Les lois du marché et des actionnaires n'ont rien à faire de la créativité et les petites cellules d'édition indépendantes n'existent pas. Art Spiegelman et son épouse Françoise Mouly se battent cependant pour développer la graphic novel (bande dessinée sophistiquée).

Pour compléter le dossier que l'Ecole des lettres collège n°3 a consacré à La Case de l'Oncle Tom, on lira avec profit l'article d'Isabelle Guillaume qui montre comment le destin récent des Etats-Unis s'est reflété dans la presse jeunesse : " Tout en enregistrant un peu de la vision fugace de la presse et de l'opinion publique, leurs auteurs ont surtout donné une nouvelle actualité à des représentations romanesques datant de plus d'un siècle. "

Au Mexique, l'Etat est intervenu massivement dans la promotion de la lecture du livre jeunesse. D'où l'émergence des livres d'images. Du côté des auteurs Francisco Hinojosa a connu un grand succès avec La peor señora del mundo, d'autres s'illustrent dans les registres de l'absurde et de la caricature, les récits biographiques pullulent. Mais les pauvres sont peu présents dans la littérature jeunesse mexicaine...

On retiendra enfin de ce numéro une étude sur l'index culturel qu'est la couleur et sa place dans l'album à l'heure de la mondialisation. Jean Perrot, auteur de Mondialisation et littérature de jeunesse, Cercle de la Librairie (coll. Bibliothèques, 2008) chroniqué dans la revue, évoque des albums où la couleur joue un grand rôle et les classe dans des catégories comme l'Occident et les visages de l'Autre, le " gothique " contemporain, violence et " société du spectacle ", de l'art tribal au postmodernisme.

Daniel Salles

Lire au collège, n°83 (03/2010)

Lire au collège - Parole