Notes de lecture

Les classiques de la littérature pour adolescents
Lecture jeune, mars 2009, n°129

Nous ferons le tour de ces actes d'une journée d'études en quelques questions :

Qu'est-ce qu'un classique de la littérature jeunesse ? Durée, pluralité des lectures possibles, possibilité d'une transmission, intemporalité, universalité, notoriété, consécration scolaire sont des caractéristiques évidentes mais aussi problématiques pour les critiques. De plus cette littérature reste encore une affaire de spécialistes. L'Ecole est la véritable instance de consécration, quand ce n'est pas le cinéma comme c'est arrivé pour les Chroniques de Narnia. L'originalité des textes les plus forts les dessert.

Qu'est-ce que l'adolescence pour la littérature ? L'idée de l'adolescence ne cesse de bouger et chaque génération se fabrique sa propre représentation en liaison avec un " livre culte ".

Qu'est-ce que lire les classiques à l'école ? C'est pour le professeur être dans la tension entre le lecteur et le texte, dans une approche humaniste de la culture humaniste. Autrement dit, mettre en place des stratégies pour rapprocher les oeuvres des lecteurs et s'intéresser à la manière dont le lecteur reçoit le texte. Sans oublier de s'interroger sur cette activité " lire les classiques " : l'essentiel est de considérer que la littérature aide à réfléchir sur le monde. Les élèves abordent les oeuvres par les affects et les valeurs. Tout cet artisanat du métier de professeur ne peut s'acquérir sans une formation professionnelle !

Quels sont les modes de consécration culturels ? On pourra le découvrir à travers l'exemple du Seigneur des anneaux . Si l'on ne conserve que le prisme de l'éducation aux médias, on peut noter qu'aller voir le film avec des amis influence le processus d'attribution de sens au film ou que les magazines pour adolescents différencient le discours d'accompagnement en fonction du sexe de leurs lecteurs.

Dans cette logique, on fera l'impasse sur la politique des éditeurs autour des " classiques " ou sur la gestion d'un fond de classiques en bibliothèque pour terminer avec les fanfictions , mot qui désigne au départ au départ des suites de Star Trek publiées dans des fanzines et maintenant des récits dédiés à des oeuvres sur Internet. Ces récits utilisent des procédés narratifs classiques et sont la preuve que les jeunes lisent et écrivent (ou " bricolent " comme aurait dit Michel de Certeau) ! Hélène Sagnet, la directrice de la revue, étudie comment s'est constituée la communauté de fans de Fascination (chapitre 1 de Twilight, cette version romantique du vampirisme) : avant le marketing à outrance lié au film, il existait des milliers de blogs, des forums, des fanfictions pour prolonger l'univers et rester avec les personnages.

Daniel Salles

Lire au collège, n°83 (03/2010)

Lire au collège - Les classiques de la littérature pour adolescents