Notes de lecture

Le garçon qui voulait changer de nom
Bodil Bredsdorff.
Thierry Magnier (collection Romans), 2008

Voici le dernier opus des " Enfants de la baie aux Corneilles ". Lors des volumes précédents, un personnage prenait le devant de la scène et accomplissait, d'une certaine façon, son destin. C'est au tour de Dap qui exige désormais qu'on l'appelle par son vrai prénom : Alek. Il part en ville retrouver son frère Ravnar qui rumine un chagrin d'amour au point de se négliger totalement. Dap obtient sans problème un travail mais se heurte vite à une dangereuse réalité : des naufrageurs, aux mains desquels il arrache Thala, une jeune fille promise à une mort certaine. De fait, Alek avance à grands pas dans sa vie d'adulte. Pourtant, comment aider Ravnar et Thala ? Et si la baie aux Corneilles était le seul endroit sur terre pour se réconcilier avec soi-même ? L'auteur clôt une tétralogie de qualité dans laquelle elle recompose le cycle de la vie humaine comme dans un théâtre de marionnettes. Elle reste modeste dans les ambitions de ses personnages, les anime de sentiments universels et agite toujours les fils de la tendresse et de la solidarité entre eux. (6e-5e)

Robert Roussillon.

Lire au collège, n°83 (03/2010)

Lire au collège - Le garçon qui voulait changer de nom