Notes de lecture

La télé en coulisses
Armel Joubert des Ouches.
Autres temps éditions, 2008

D'un côté, dans un article de Télérama du 28 janvier 2009 sur l'information locale ces affirmations d'un ancien correspondant sur les choix éditoriaux de Jean-Pierre Pernaut, présentateur du journal de la mi-journée sur TF1 : "Il refuse systématiquement toutes les enquêtes, tous les sujets qui fâchent. On n'a même pas le droit d'interroger un maire ni même de montrer un chef d'entreprise à l'image. La moindre cravate, et le sujet passe à la trappe."

De l'autre ce témoignage d'une collaboratrice de Jean-Pierre Pernaut dans cet ouvrage : "Par ailleurs, le fait qu'il soit très attaché aux journalistes qui sont dans les bureaux régionaux crée une ambiance étonnante. On peut vraiment parler de connivence entre les membres de son bureau parisien et les journalistes installés dans les régions, ce qui est rare..."

Vous avez de 30 minutes à trois heures pour réaliser un sujet d'une minute et demie sur le métier de correspondant TF1 ! Et ne croyez pas que ces conditions de travail soient caricaturales.

Si vous lisez le livre d'Armel Joubert des Ouches, vous découvrirez le quotidien d'un journaliste qui s'est formé sur le terrain et qui travaille continuellement sur le terrain et en grande proximité avec le public. Vous pourrez lire des dizaines d'anecdotes qui vous permettront de découvrir les conditions de travail de journalistes qui relatent le vécu des gens vivant dans les régions. Une vie de routiers, toujours sur les routes, avec un collègue cameraman, un peu comme un vieux couple. Toujours la course pour interviewer, filmer, écrire et monter les sujets les plus divers dans des temps limités avec forcément des schémas en tête. Témoigner des drames sans être voyeur. Exploiter et développer sans cesse son carnet d'adresses.

Ce livre a aussi pour but de redorer le blason des journalistes mal vus dans l'opinion. Mais on aimerait que l'auteur fasse davantage preuve de réflexion critique sur son activité. "Le format des reportages (une minute quinze à deux minutes) est peut-être court, mais il offre la possibilité, grâce à une multiplication des sujets présentés dans les JT, de recevoir une information générale à peu près complète." Vraiment ? Nous vous renvoyons donc à l'ouvrage La Bonne soupe. http://www.crdp.ac-grenoble.fr/clemi/file/labonnesoupe.pdf

Daniel Salles.

Lire au collège, n°82 (05/2009)

Lire au collège - La télé en coulisses