Lectures

Le Chômage
Jérôme Gautié.
Paris, La Découverte, coll. " Repères ", 2009, 125 pages
ISBN : 978-2-7071-5728-7

Après 25 ans d'existence, le Repère sur le chômage change d'auteur et de contenu. Jérôme Gautié succède à Jacques Freyssinet et il réussit le tour de force de présenter, en mois de 128 pages, avec une grande rigueur scientifique mais de façon pédagogique, une analyse empirique et théorique du chômage et des politiques de l'emploi.

Dès la 1re édition de ce Repère (1984), Jacques Freyssinet insistait sur le flou de la mesure du chômage qu'il illustrait à partir d'un schéma devenu célèbre et repris ici (p. 14). Jérôme Gautié conforte cette vision en soulignant les enjeux politiques et sociaux de la mesure du chômage : " Une catégorie statistique est toujours le fruit d'une construction reposant sur des critères définis en fonction d'objectifs indissociables de connaissance et d'action ".

Il insiste également sur les inégalités face au chômage et sur le poids du chômage de longue durée, spécificité française.

Son analyse des causes du chômage renouvelle profondément ce Repère. Non seulement il définit de façon rigoureuse les notions essentielles utilisées aujourd'hui par les macroéconomistes (chômage conjoncturel, chômage structurel, chômage naturel, chômage d'équilibre...), mais encore il présente les modèles dans lesquels elles sont utilisées (par exemple le modèle WS-PS) avec une clarté que l'on trouve hélas trop peu dans les grands manuels de macroéconomie de référence...

Jérôme Gautié examine ensuite le rôle des institutions du marché du travail. Il nous fait ici partager les résultats de ses propres recherches, comme celles des effets du salaire minimum sur l'emploi1. Il montre à quel point les grands credo des années 1980 sur la flexibilité sont aujourd'hui abandonnés au profit d'une analyse plus fine des complémentarités institutionnelles : " Une conséquence importante de la complémentarité institutionnelle est le fait que c'est peut-être avant tout au niveau du système institutionnel national dans son ensemble qu'il faut se poser la question de la performance en termes de chômage ".

Ce Repère se termine par une présentation des politiques de l'emploi qui rappelle les oppositions traditionnelles entre politique active et politique passive et qui donne un coup de projecteur sur la politique de baisse du coût du travail et sur la réduction du temps de travail. Dans les deux cas, les bilans sont mitigés et Jérôme Gautié rompt avec les discours idéologiques habituellement délivrés sur ces questions : " L'appréciation globale des effets des " 35 heures " reste sujette à de nombreux débats, souvent passionnés ".

Je ne sais pas si Jérôme Gautié battra le record d'édition de Jacques Freyssinet (11 !) mais je suis certain que, tout comme moi, la prochaine fois qu'un de vos élèves ou étudiants vous posera une question sur le chômage, vous lui direz : " Regarde dans le Gautié ! ".

Gilles Martin, professeur au lycée Lakanal à Sceaux (92).


(1) Caroli E. et Gautié J. (dir), Bas salaires et qualité de l'emploi en France : l'exception française ?, Paris, Éditions Rue d'Ulm, 2009.

Idées, n°158, page 79 (12/2009)

IDEES - Le Chômage