Dossier
Sur la trace des Jéco 2008

Pascal Le Merrer, directeur général des Journées de l'économie et enseignant à l'ENS-LSH (69).

Les 20, 21 et 22 novembre 2008, se sont tenues à Lyon les premières Journées de l'économie (Jéco) qui ont réuni 130 intervenants et plus de 3 200 participants.

Ce dossier a été construit à partir de quatre thèmes que nous avons choisis parmi les vingt-huit conférences des Jéco 2008, en développant des questions abordées parfois trop rapidement par les conférenciers ou restées implicites dans les exposés.

L'objectif de ces Jéco était de créer un événement permettant la rencontre entre des experts et des publics très divers. Au coeur de ce dispositif, le ministère de l'Éducation nationale a inscrit les Jéco dans le plan national de pilotage, permettant à plus de 350 professeurs de s'inscrire et à un certain nombre de classes de la région Rhône-Alpes de participer aux conférences débats.

Il nous a semblé utile de prolonger cette manifestation en réunissant les matériaux produits dans le cadre d'une bibliothèque virtuelle1 réalisée par les étudiantes en master d'économie à l'ENS-LSH qui ont rédigé les articles de ce dos-sier pour Idées, partenaire de ces Jéco. Par ailleurs, nous mettons aussi en ligne des conférences trois à quatre fois par an dans le cadre des Nocturnes de l'économie2 (par exemple sur le RSA avec Martin Hirsch et François Bourguignon ou sur la Chine avec Angus Maddison).

Les crises financières

Le premier sujet retenu est celui des crises financières. Le thème central des Jéco 2008 était la finance avec une série d'analyses sur la crise : son déclenchement et les enchaînements qui ont conduit à la récession. L'analyse nécessite de combiner les approches microéconomiques et macroéconomiques avec une question centrale : l'instabilité financière est-elle propre au système financier où est-elle le résultat des erreurs de régulation du système ? À partir de cette interrogation se pose le problème du choix des réformes à engager.

Article : Les crises financières

Finance et développement durable

Voici deux termes qu'il n'est pas encore courant d'accoler ; pourtant, ce couple improbable est au centre des enjeux du XXIe siècle : l'économie du changement climatique est en plein essor et cela pose le problème du financement des solu-tions qui sont avancées. Sans la finance, les mesures à engager risquent de ne pas se concrétiser assez vite. Toutefois, il reste une forte suspicion sur la compatibilité entre raisonnement économique et logique écologique. La capacité à créer des synergies entre les initiatives privées et les politiques publiques est une dimension essentielle de ce dossier.

Article : Finance et développement durable

Le bonheur

Le bonheur serait-il un sujet par lequel les économistes tentent d'arracher leur discipline à l'image d'une science lugubre3 ? La démarche semble plus ambitieuse qu'une simple opération de communication. C'est à la fois une tentative pour dépasser des indicateurs de la compta- bilité nationale comme le PIB en développant des données qualitatives mais aussi un nou- veau regard pour identifier le bien-être en ne le rédui-sant pas à une situation optimale. Il y a évidemment un véritable enjeu en matière de politiques publiques qui peuvent intégrer des dimensions ignorées par l'analyse économique traditionnelle, mais il faut certainement rester prudent quant au projet d'une " science du bonheur ".

Article : Le bonheur : économie et vie quotidienne

Analyses des stratégies pour renforcer la croissance économique française

Pour conclure ce dossier, nous examinerons les analyses des stratégies pour renforcer la croissance économique de la France

Ce thème permet d'aborder le renouvellement des analyses de la croissance qui montrent qu'il est aussi important d'agir sur les obstacles que de stimuler des facteurs d'accélération. Au coeur des débats de politique économique, il y a la réflexion sur les réformes à privilégier pour augmenter la croissance tendancielle de l'économie française. Toutefois, on peut s'interroger sur l'articulation entre ces réformes, ainsi que sur la méthode pour les conduire et sur l'impact que la crise économique pourrait avoir sur leur mise en place.

Article : Peut-on renforcer la croissance économique de la France par une stratégie de réformes ?

En route vers les deuxièmes Jéco !

La prochaine édition des Jéco se déroulera les 12, 13 et 14 novembre 2009 à Lyon avec un thème central : " L'économie mondiale sous tension " et plus de trente conférences sur des sujets aussi divers que : " Le capitalisme demain ", " Les pôles de compétitivité ", " L'économie de la télévision ", " Les paradis fiscaux ", " Au-delà de la commission Stiglitz ", " Comment sortir de la crise ", " Les blogs économiques ", " Rencontre autour de Marx ", " Les enjeux de la conférence de Copenhague sur le climat "(*). Pour enrichir les activités offertes dans le cadre des Jéco, nous allons mettre en place un salon du livre d'économie, des rencontres avec les auteurs et essayer de donner une place aux débats autour des documentaires.

Nous espérons vous retrouver nombreux en vous rappelant que les professeurs doivent faire une double inscription, la première par l'intermédiaire de leur inspecteur pédagogique régional et la seconde directement sur le site des Jéco. Nous sommes à votre disposition, si vous souhaitez des informations complémentaires ou si vous vous heurtez à des difficultés pour vous inscrire (contact : helene.martinon@fslse.org)


(*) Le programme complet sera disponible dans la deuxième quinzaine de juin 2009 sur http://www.journeeseconomie.org/

(1) http://www.touteconomie.org/

(2) http://www.journeeseconomie.org/

(3) Rappelons que Thomas Carlyle appliquait cette expression aux analyses de Thomas Robert Malthus.

Idées, n°156, page 4 (06/2009)

IDEES - Sur la trace des Jéco 2008