Editorial

Editorial du numéro : 151 (La nouvelle économie politique)

Gilles Martin

Le 16 janvier dernier, idées a fêté son 150e numéro lors d'une rencontre organisée par le CNDP à la Librairie de l'éducation à Paris. Dans son discours introductif, Patrick Dion, directeur général du CNDP, a souligné son intérêt et son attachement pour les SES, message bien agréable à entendre dans un environnement actuel peu favorable à notre discipline...

En rappelant l'histoire de la revue depuis sa création en 1969, Pascal Combemale - mon prédécesseur qui a dirigé DEES puis IDEES pendant plus de vingt ans - a souligné qu'idées a toujours suivi les évolutions de la discipline en cherchant à être un instrument de travail et de formation pour les enseignants de SES.

Marc Gurgand, qui a coordonné le dossier du numéro 1501 avec Akiko Suwa-Eisenmann, a ensuite accepté d'ouvrir un débat sur la démocratisation de l'enseignement, débat passionnant qui s'est poursuivi autour d'une coupe de champagne !

Connaissez-vous la nouvelle économie politique ? Si oui, c'est que vous êtes anglophile ou chercheur dans un laboratoire de pointe. Si non, grâce à notre dossier coordonné par Maya Bacache, c'est le moment ou jamais de découvrir une branche de l'économie dynamique et féconde outre-Atlantique.

La nouvelle économie politique cherche à prendre en compte l'influence des facteurs politiques et institutionnels sur les comportements économiques. Elle rejoint en cela les préoccupations initiales des économistes, Antoine de Montchrestien forgeant l'expression " économie politique " dès 1615.

Loin d'être un retour à " l'économie de grand-papa ", la nouvelle économie politique utilise toute la boîte à outils moderne de l'économiste pour décrypter les politiques publiques, qu'elles soient conjoncturelles ou structurelles.

Pour mieux faire comprendre à vos élèves de seconde l'organisation et le fonctionnement d'une entreprise (thème qui est bien dans nos programmes !), vous pouvez aller visiter une entreprise locale, faire venir un chef d'entreprise... ou créer une entreprise en classe, en suivant l'idée originale d'un de nos collègues présentée dans " Pratiques ". Et pour rester très concret, vous poursuivrez en première, en étudiant avec vos élèves la création du marché au cadran de Fontaines-en-Sologne ([Re]découverte), exemple célèbre qui nous montre que le marché ne peut se passer d'institutions pour émerger et pour perdurer...

L'innovation pédagogique étant la marque de fabrique des SES, vous pourrez enfin initier vos élèves à l'argumentation à partir des jeux de rôle à l'instar de nos collègues grenoblois (Pratiques), aborder la déviance en utilisant le film Taxi Driver comme support pédagogique (SES plurielles) ou, summum de la créativité, composer un opéra comme l'a fait notre dynamique collègue Florence Rebeschini-Aulanier (Vie de la discipline).


(1) Dans ce numéro 150, nous avons omis de signaler que le stage de l'École d'économie de Paris qui a nourri ce dossier a été organisé en collaboration avec les associations de professeurs de SES : l'APSES, l'APHEC et l'APKHKSES.

Idées, n°151, page 1 (03/2008)

IDEES - Editorial du numéro : 151 (La nouvelle économie politique)