Lectures

Euro et gouvernance
Benoît Ferrandon (sous la dir.).
Les Cahiers français, n° 319, Paris, La Documentation française, 2004, 95 pages, ISSN : 0008-0217

Ce numéro des Cahiers français présente les principaux problèmes concernant la mise en place de l'euro, la régulation économique au niveau européen, les coordinations des politiques économiques nationales et le respect du Pacte de stabilité. Face aux doutes et au pessimisme ambiant qui entourent les décisions des autorités européennes, l'analyse des meilleurs experts permet de proposer un bilan exhaustif et nuancé des cinq années de l'euro...

L'ouvrage comprend trois parties. Les analyses se concentrent tout d'abord sur les cinq ans de l'euro, avant de le confronter à la politique économique et, finalement, de présenter les principaux enjeux autour de la poursuite de la construction européenne.

Le bilan de l'euro reste mitigé : Agnès Bénassy-Quéré constate que l'évolution de sa valeur s'explique fondamentalement par la conjoncture économique... américaine, et, par conséquent, qu'elle n'a pas été adaptée aux besoins de l'économie européenne jusqu'à maintenant. Dans un article très précis et pédagogique, Henri Bourguinat constate que l'euro est "loin" de respecter les critères d'une "monnaie internationale". Le dollar a encore de beaux jours devant lui tant l'euro souffre de "faiblesses intrinsèques" : il n'est pas actuellement la monnaie d'une zone économique dynamique, il est handicapé par sa structure décisionnelle lourde - "l'Europe mobilise toujours n joueurs" - alors même qu'il doit devenir la monnaie de quelques 400 millions d'Européens. L'auteur parle ici de véritables "déséconomies de l'hyperdimension", faute de centre décisionnel fort.

La politique monétaire tant décriée de la BCE est, en revanche, davantage défendue par les auteurs : Christian Bordes et Laurent Clerc. La Banque européenne réalise une politique monétaire efficace à long terme en limitant les anticipations d'inflation - preuve de la grande confiance qu'ont les acteurs financiers à l'égard de cette autorité. Néanmoins, il semble que cette crédibilité tant recherchée par la BCE explique en partie l'inertie du policy mix aux évolutions conjoncturelles.

Jacques Le Cacheux propose une parfaite synthèse des problèmes liés au Pacte de stabilité : il souligne sa tendance pro-cyclique et la difficulté qu'ont les grandes pays européens à respecter les critères du Pacte en période de récession, contrairement aux petits. Par ailleurs, l'auteur déplore le biais "anti-investissements publics" du Pacte et conclut que Bruxelles pourrait s'inspirer du modèle britannique de la "golden rule" qui consiste à exclure les dépenses publiques d'investissement du calcul du déficit budgétaire...

Plus original, mais tout autant crucial, la revue pose le problème de la coopération des pays pour une meilleure gouvernance européenne en faisant appel à la théorie des clubs, issue de la nouvelle économie politique. Ainsi, les membres de l'Union ont intérêt à coopérer quand la capacité d'exclure un pays est forte et le degré de rivalité faible (la consommation de l'un n'excluant pas celle de l'autre). La mise en place de l'euro a été, à cet égard, une bonne chose en renforçant la coopération.

Bien que volumineux, ce numéro des Cahiers peut aider les enseignants à actualiser le cours de terminale sur l'Union européenne et l'euro, d'autant que d'autres thèmes sont abordés : les politiques structurelles, l'état de l'unification des marchés financiers ou les divers problèmes fiscaux qui existent encore. Dans ce dernier cas, l'auteure, Réjane Hugounenq, constate que l'absence de réaction des autorités au dumping fiscal généralisé des pays membres pour attirer les capitaux traduit une "vision du rôle de l'État réduit à celle d'un producteur de services au moindre coût".

Finalement, on reste surpris que le problème de l'élargissement de l'UE sur la gouvernance économique ne fasse l'objet que d'un seul article...

Pour les enseignants et les étudiants en économie.

Lionel Wastl, professeur au lycée Jules-Ferry de Conflans-Sainte-Honorine (78).

Idées, n°143, page 77 (03/2006)

IDEES - Euro et gouvernance