Extraits du rapport de Ghislain vieilledent, étude descriptive des transports associés à l'activité de la carrière du Pic Saint-Loup (commune de Viols-le-Fort)

" On dispose des tonnages mensuels [de la carrière du pic Saint-Loup] sur les années 2001 à 2004. On considère 20 jours ouvrables par mois. On en déduit le tonnage moyen journalier pour chaque mois des quatre années. En s'appuyant sur l'estimation qui associe 20 tonnes à chaque chargement et en associant deux passages (aller et retour) pour chaque chargement, on en déduit le nombre moyen de passages par jour pour chaque mois des quatre années.

On obtient une moyenne de 168 passages de camions par jour à la sortie de la carrière, ce qui représente 84 chargements par jour. Sur une année, cela correspond à 18 480 chargements de 20 tonnes en moyenne et au passage de 36 960 camions. " (p.17)

" Parmi les principales gênes induites par les transports et subies par les riverains, on distingue le bruit et l'encombrement de la chaussée. Les sons audibles se situent entre 0 décibel (dB), ce qui correspond au seuil d'audition, et 130 dB. Le seuil de la douleur se situe aux alentours de 120 dB. Le passage d'un camion se situe à environ 80 dB. Pour comparaison, le niveau sonore est de :

  • 15 dB pour le bruissement des feuilles,
  • 60 dB pour une conversation,
  • 100 dB pour un marteau-piqueur,
  • 125 DB pour un avion à réaction au décollage. " (p. 27)

" La détérioration du réseau routier peut être due à :

  • l'usure prématurée du revêtement des routes empruntées par les poids lourds ;
  • le salissement de la chaussée par la boue restée accrochée aux roues du camion ou par un déversement de la cargaison.

Les professionnels du revêtement du Conseil général [du Languedoc-Roussillon] distinguent trois cas d'usure de la chaussée :

  • la création d'ornières par un affaissement de la chaussée ;
  • le lissage de l'enrobé ;
  • le faïençage.

D'après les données du Conseil général concernant l'usure de la chaussée, le passage d'un camion [chargé] est estimé équivalent au passage d'un million de voitures. L'usure prématurée de la chaussée a des conséquences au niveau de la sécurité pour les usagers. " (p. 30).

Source : CLAPE-LR, mars 2005.

Idées, n°156, page 45 (06/2009)

IDEES - Extraits du rapport de Ghislain vieilledent, étude descriptive des transports associés à l'activité de la carrière du Pic Saint-Loup (commune de Viols-le-Fort)