La durée du travail en Europe

La durée moyenne maximale du temps de travail hebdomadaire dans l'Union européenne est de 48 heures, y compris les heures supplémentaires. Cette moyenne est calculée sur une " période de référence " de quatre mois maximum (qui peut être portée à douze mois par convention collective).

Une disposition de la directive sur l'aménagement du temps de travail (connue sous le nom d'" opt-out individuel ") permet aux travailleurs qui l'acceptent de ne pas être tenus par la limite maximale des 48 heures hebdomadaires.

Une révision de cette directive est en cours d'adoption. Un accord a été trouvé au Conseil en première lecture le 5 juin. La semaine de 48 heures reste la règle. Les employés qui souhaitent déroger à cette norme pourront, après accord, travailler jusqu'à 60 ou 65 heures par semaine au maximum. Le Parlement européen doit maintenant voter sur la révision de la directive.

Quatorze Etats membres ont des semaines statutaires maximales de 48 heures, conformément à la directive européenne sur le temps de travail. Mais, selon l'Observatoire européen des relations industrielles, cette législation n'a aucune influence positive sur le temps de travail effectif.

En effet, les travailleurs des pays avec une limite de 48 heures travaillent en moyenne 41,3 heures par semaine, tandis que ceux des pays avec une limite comprise entre 38 et 40 heures travaillent 41,55 heures, soit 15 minutes de plus.

Le nombre de jours fériés varie énormément dans les Etats membres, oscillant entre 18 jours pour Chypre et la Slovénie, à seulement 8 jours au Royaume-Uni et 9 en Allemagne, en Espagne et aux Pays-Bas. Les Français bénéficient de 11 jours par an.

Source : Portail français sur les questions européennes : www.touteleurope.fr, juin 2008.

Idées, n°154, page 19 (12/2008)

IDEES - La durée du travail en Europe